Nhân Dân en ligne - Cette année, en raison de l’évolution de l’épidémie de Covid-19 et de la mise en œuvre de la directive du Premier ministre sur les mesures urgentes pour prévenir et contrôler l’épidémie de Covid-19, de nombreuses fêtes ont été annulées. À l’occasion du Nouvel An, le Journal NDEL vous présente 10 grandes fêtes pour le début du printemps dans le Nord.

La fête de Dông Da a lieu chaque année au 5e jour du Nouvel An lunaire à la colline de Dông Da, à Hanoï. Elle est également connue comme le grand festival du printemps, très célèbre et très attrayant pour les visiteurs des quatre coins du pays, qui viennent offrir de l’encens et des fleurs pour exprimer leur gratitude à l’empereur Quang Trung, pour sa victoire contre les envahisseurs de la dynastie des Qing, et passer en revue les pages d’histoire glorieuse du pays.

De plus, la fête propose également des spectacles d’arts martiaux. Les participants à ces compétitions des arts martiaux ne sont pas seulement des hommes, mais aussi des femmes, attirant ainsi de plus en plus de visiteurs.

Il s’agit de l’une des fêtes qui attirent beaucoup de Vietnamiens chaque nouvelle année. Bien que la fête de la pagode Huong (pagode des Parfums) ouvre officiellement le 6e jour du Têt traditionnel et dure jusqu’à la fin du 3e mois du calendrier lunaire, dès le 2e jour du Têt de très nombreuses gens y viennent en pèlerinage.

La pagode Huong est un groupe de pagodes, temples et sanctuaires, situé dans la commune de Huong Son, du district de My Duc, en banlieue de la capitale Hanoï.

La pagode Huong est un groupe de pagodes, temples et sanctuaires, situé dans la commune de Huong Son, du district de My Duc, en banlieue de la capitale Hanoï. À la fête, les visiteurs peuvent prier Bouddha pour la paix sur terre, mais aussi plonger dans le cadre romantique des paysages naturels, entre les montagnes et les rivières.

La fête du génie de la montagne Tan Viên commémore les mérites du génie Tan Viên Son Thanh (Son Tinh). Elle a lieu le 14e jour du Nouvel An lunaire dans le district de Ba Vi en banlieue de Hanoï. Il s’agit du 1er saint des « Quatre immortels » selon les croyances populaires vietnamiennes.

Après la cérémonie et la procession du palanquin du génie de la montagne Tan Viên, de nombreuses activités culturelles et folkloriques spéciales sont organisées telles que le lancer « còn » (boule de tissu), la représentation des gongs, le tir à la corde et le tir à l’arbalète.

Comme chaque année, du 5e au 7e jour du Nouvel An lunaire, la Fête traditionnelle de Tich Diên s’ouvre dans la commune de Doi Son, du district de Duy Tiên, dans la province de Hà Nam (au sud de Hanoï). En tant que l’une des plus grandes fête de départ aux champs du delta du Nord, la Fête traditionnelle de Tich Diên est porteuse de nombreuses significations profondes.

Après une longue pause, depuis 2009, cette coutume a été restaurée et s’est maintenue jusqu’à présent.

Selon les archives historiques, au printemps de l’année Dinh Hoi (987), le Roi Lê Dai Hành (alias Lê Hoàn) et ses mandarins ont promu le labour des champs à Doi Son, marquant la naissance de grandes coutumes nationales. Depuis lors, la fête de Tich Diên a été maintenue par de nombreux rois tels que les Rois Ly, Trân et Hâu Lê. Après une longue pause, depuis 2009, cette coutume a été restaurée et s’est maintenue jusqu’à présent.

La fête de Tich Diên a non seulement une signification humaine profonde, car elle démontre la préoccupation des Rois pour les paysans, mais éduque également les gens de toutes les classes, en particulier la jeune génération à la gratitude envers les ancêtres et au développement de la production agricole, pour leur vie aisée et heureuse.

Selon la coutume, le fête du génie Gióng au temple de Sóc se tient chaque année pendant 3 jours, du 6e au 8e jour du 1er mois lunaire au site touristique du temple de Sóc dans la commune de Phu Linh, district de Sóc Son, en banlieue de la capitale Hanoï.

Il s’agit d’une fête culturelle traditionnelle simulant de manière vivante les batailles du génie Gióng et des habitants de l’époque de Van Lang contre les envahisseurs Yin (sous les Shang en Chine, 1570 à 1045 av. J.-C.).

Le génie Gióng est l’un des quatre « Immortels » de la croyance populaire vietnamienne. Il existe 2 fêtes du génie Gióng typiques à Hanoï reconnues par l’UNESCO comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité, à savoir la Fête du génie Gióng à Sóc Son au temple Sóc dans la commune de Phu Linh du district de Sóc Son et la fête du génie Gióng au Temple Phù Dông dans la commune de Phù Dông, du district de Gia Lâm (en banlieue de la capitale Hanoï).

Le marché Viêng a lieu le 8e jour du 1er mois lunaire de chaque année dans la province de Nam Dinh (au Nord). Il s’agit d’un marché qui n’a lieu qu’une fois par an. Malgré sa réputation, le marché Viêng ne vend pas de produits exotiques haut de gamme. Il s’agit essentiellement de plants, d’outils agricoles et d’animaux.

Le marché Viêng a lieu le 8e jour du 1er mois lunaire de chaque année dans la province de Nam Dinh (au Nord).

Le groupe de vestige de la pagode Yên Tu est situé sur la montagne Yên Tu, dans la commune Yên Công, à Uông Bi, province de Quang Ninh (au Nord-Est). Chaque année, à partir du 9e jour du 1er mois lunaire et jusqu’à la fin du 3e mois lunaire, les gens affluent à Quang Ninh pour faire un pèlerinage vers le mont de Yên Tu.

Chaque année, à partir du 9e jour du 1er mois lunaire et jusqu’à la fin du 3e mois lunaire, les gens affluent à Quang Ninh pour faire un pèlerinage vers le mont de Yên Tu.

Le mont de Yên Tu a non seulement de beaux paysages avec de nombreuses tours et pagodes anciennes, mais aussi de nombreuses reliques spéciales, en particulier la pagode sacrée Dông, située à une altitude de 1 068 m par apport au niveau de mer au milieu d’une nature majestueuse et romantique.

La Fête Lim, une grande fête printanière, a lieu à l’occasion du début du printemps, plus précisément entre le 11e et le 14e jour du 1er mois dans le district de Tiên Du (province de Bac Ninh, à l’Est de Hanoï), avec de nombreux rituels consacrés au génie tutélaire du village.

En plus de ces rituels, a lieu un festival de chant « quan họ » de Bac Ninh, dans un petit lac à côté des champs du village de Lim.

Bien que le temple dédié à la Dam Bà Chúa Kho soit petit, il attire beaucoup de visiteurs, en particulier ceux du monde des affaires. Ils y viennent pour « emprunter de l’argent » de la Dame Bà Chua Kho.

La fête a lieu chaque année le 14e jour du 1er mois lunaire, mais dès les premiers du Nouvel An, des gens viennent à ce temple sacré pour prier pour la paix et la fortune.

La fête a lieu chaque année le 14e jour du 1er mois lunaire, mais dès les premiers du Nouvel An, des gens viennent à ce temple sacré pour prier pour la paix et la fortune. La plupart viennent « emprunter de l’argent » pour avoir une nouvelle année prospère et des affaires florissantes.

La Fête du temple de Trân se tient du 13e jour au 15e jour du Nouvel An lunaire dans la province de Nam Dinh (au Nord). Il s’agit de l’une des fêtes du printemps les plus connues de la province de Nam Dinh.

La plupart des visiteurs viennent y chercher des sceaux afin d’obtenir des promotions dans leur carrière.

Le temple de Trân est l’un des temples dédiés aux 14 Rois de la dynastie Trân, il a caractère sacré dans la région du nord du Vietnam. La plupart des visiteurs viennent y chercher des sceaux afin d’obtenir des promotions dans leur carrière.

En plus de la cérémonie d’ouverture des sceaux, on peut assister à de nombreuses activités traditionnelles telles que la danse du dragon, la danse du lion ou encore le chant du « chèo » (Opéra folklorique du Nord)…

Publication : 03 mars 2021
Réalisation & Dessin : Nhân Dân en ligne