Vénézuéla annonce le nouveau plan de développement économique

Mercredi, 23 avril 2014 à 11:12:48
 Font Size:     |        Print
 

Le Président du Vénézuéla Maduro. (Photo: Internet)

Nhan Dan en ligne - Le gouvernement du Vénézuéla a annoncé le 22 avril le nouveau plan de développement économique pour promouvoir la production par des mécanismes juridiques.

Cette annonce avait été présentée par le Président Nicolas Maduro dans la réunion du cabinet le 15 avril. Le plan de dernier novembre demeurait seulement stabiliser le prix des produits de première nécessité comme les appareils électroménagers, la nourriture, les vêtements, les jouets et les voitures. Ce nouveau plan s’occupe de quatre objectifs importants: la production, la croissance, l’adaptation de l’offre et la maintenance du prix des produits. Pour obtenir ces objectifs, le Vénézuéla devrait effacer des résistances de la production, assurer l’offre des produits et arrêter la spéculation de prix. Le Président Maduro a informé que des experts économiques du Vénézuéla avait sérieusement examiné les détails du plan.

Le gouvernement vénézuélien continue encore à inspecter des kiosques et des entreprises afin d’arrêter la spéculation de prix et de favoriser les gens avoir l’accès aux produits de première nécessité. Au bout de cette année, il a promulgué une loi de la contrôle de prix des produits, dans laquelle il y a le prix moyen des produits et le plafond de bénéfice des entreprises. Il est une décision dure du gouvernement vénézuélien dans les efforts d’adaptation du développement équilibré du pays et dans l’opposition à la guerre économique des forces troublant la Révolution Bolivar.

Des l’élection présidentielle de dernier avril, le Président Maduro a engagé d’édifier une nouvelle économie avec le développement de la production pour la vie de peuple. Jusqu’aujourd’hui, le gouvernement de ce pays a poussé l’investissement pour des programmes sociaux avec le ratio de 64% du produit intérieur brut, en hausse de 2% par rapport à 2012 et à proximité de double par rapport à la Révolution Bolivar il y a 15 ans.

NHAN DAN/VNA