COVID-19 : la province cambodgienne de Kampong Spoe impose un couvre-feu

Dimanche, 04 avril 2021 à 11:31:29
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – Après la capitale Phnom Penh, la province cambodgienne de Kampong Spoe impose le 2 avril un couvre-feu de 20h00 de la veille à 05h00 du lendemain pendant deux semaines (jusqu’à la mi-avril), dans les efforts pour prévenir le risque de propagation de la pandémie de COVID-19 à grande échelle.

Le décret ci-dessus a été signé par le gouverneur de la province de Kampong Spoe, Vei Samnang.

Ce dernier a ordonné l’arrêt de toutes les grandes réunions et opérations commerciales, y compris les restaurants, les cafés, les stands de nourriture mobiles et les bars à bière pendant le couvre-feu.

Le décret stipule également que le personnel médical et ceux qui travaillent dans des domaines essentiels et urgents continuent de s'acquitter de leurs tâches comme d'habitude.

Selon le décret, les propriétaires d'entreprise et les particuliers qui ne respectent pas strictement ce décret seront sanctionnés en vertu de la Loi sur la prévention et le contrôle de la pandémie de COVID-19 et d'autres maladies infectieuses.

Auparavant, le 1er avril, le gouverneur de Phnom Penh, Khuong Sreng avait également signé un décret sur le couvre-feu dans la capitale, qui exigeait que les restaurants, les cafés et les bars soient fermés de 20h00 de la veille à 05h00 du lendemain. De même heure, les restaurants de l'hôtel ne sont pas autorisés à servir les clients à manger et à boire, sauf pour les plats à emporter.

Dans la soirée du 31 mars, le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen a signé un nouveau arrêté sur les mesures de prévention et de lutte contre le COVID-19, avec certaines restrictions pour les personnes et les activités commerciales, dont le couvre-feu dans certaines zones à haut risque de propagation de la pandémie.

VNA/NDEL