Le Vietnam préside le 35e Forum en ligne ASEAN-Japon

Mercredi, 14 octobre 2020 à 17:11:05
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre des Affaires étrangères et chef de la délégation des hauts fonctionnaires de l’ASEAN (SOM) du Vietnam, Nguyen Quoc Dung, préside le 35e Forum en ligne ASEAN-Japon. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Forum a passé en revue la situation de la coopération entre l’ASEAN et le Japon, y compris la mise en œuvre des résultats de la réunion des ministres des Affaires étrangères ASEAN-Japon, en préparation du 23e Sommet ASEAN-Japon.

Le vice-ministre des Affaires étrangères et chef de la délégation des hauts fonctionnaires de l’ASEAN (SOM) du Vietnam, Nguyen Quoc Dung, et le vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Takeo Mori, a coprésidé le 14 octobre le 35e Forum ASEAN-Japon.

Des hauts fonctionnaires des pays de l’ASEAN et le secrétaire général adjoint de l’ASEAN ont participé à ce forum.

Le forum a passé en revue la situation récente de la coopération ASEAN-Japon, y compris la mise en œuvre des résultats de la réunion des ministres des affaires étrangères ASEAN-Japon, en préparation du 23e sommet ASEAN-Japon. En outre, le forum a abordé en même temps des questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Lors de la réunion, le vice-ministre japonais des Affaires étrangères a affirmé que le nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Suga soutiendrait la politique japonaise, maintiendrait la paix, la stabilité, le dialogue et la coopération dans la région.

Pour mettre en œuvre cette politique, le Japon promeut la coopération avec l’Asie du Sud-Est, en attachant de l’importance au rôle central de l’ASEAN. Le vice-ministre Takeo Mori a également affirmé que le Japon soutenait le Point de vue de l’ASEAN sur l’Indo-Pacifique (AOIP), en souhaitant rejoindre l’ASEAN dans la mise en œuvre pratique de ce point de vue.

En ce qui concerne l’épidémie de COVID-19, le Japon a hautement apprécié les efforts de l’ASEAN pour répondre au COVID-19, en affirmant son soutien continu destiné à l’ASEAN dans la prévention de la pandémie, la minimisation des impacts socio-économiques et la reprise durable.

Le dirigeant japonais Takeo Mori a déclaré que le Japon soutiendrait l’ASEAN pour créer le Centre de l’ASEAN sur les urgences sanitaires et les nouvelles épidémies (ASEAN CDC), contribuant ainsi au renforcement des capacités régionales de santé et étant prêt à réagir rapidement et efficacement aux nouvelles maladies infectieuses, qui sont de plus en plus complexes.

Parlant de la situation internationale et régionale, le responsable japonais a souligné l’importance de la paix et de la stabilité dans la région, en exprimant ses préoccupations concernant la situation dans la Mer Orientale. Le chef adjoint de la diplomatie japonaise a également encouragé le dialogue, la construction de la confiance, la restriction des activités faisant augmenter les tensions et compliquer la situation, ne pas militariser, en ajoutant de ne pas utiliser le recours à la force et la menace de recours à la force dans les relations internationales, de régler les différends par les voies pacifiques sur la base de la loi dans le monde, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer 1982 (UNCLOS 1982).

Le Japon attend également des parties de mettre pleinement et effectivement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de mettre bientôt en place le Code de conduite en Mer Orientale (COC), en conformité avec le droit international et l’UNCLOS 1982.

Quant à la péninsule coréenne, le Japon a réaffirmé son désir que la péninsule coréenne soit pacifique, sans armes nucléaires et que le processus de désarmement nucléaire dans la péninsule coréenne soit mis au point de façon complète, vérifiable et irréversible.

Les pays de l’ASEAN apprécient hautement le rôle du Japon dans la coopération régionale pour la paix, la stabilité et la prospérité. Les pays se sont également déclarés satisfaits des résultats de la mise en œuvre de la Déclaration de vision ASEAN-Japon 2018-2022 et ont apprécié que le Japon ait soutenu l’ASEAN dans sa réponse au COVID-19 avec de nombreuses initiatives et coopération pratique efficace.

L’ASEAN a remercié le Japon pour son engagement de contribuer à hauteur de 1 million de dollars au Fonds de réponse au COVID-19 et de 50 millions de dollars pour aider l’ASEAN à créer le Centre de l’ASEAN sur les urgences sanitaires et les nouvelles épidémies (ASEAN CDC).

À propos de la situation régionale et mondiale, l’ASEAN a réitéré ses vues et positions sur des questions telles que la péninsule coréenne, la Mer Orientale, etc. Les pays ont souligné, dans le contexte difficile et compliqué actuel, il était nécessaire de renforcer la coopération pour assurer la paix, la stabilité et la sécurité, issus de l’intérêt commun de la région.

S’exprimant en tant que coordinateur des relations de dialogue ASEAN-Japon, le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung a hautement apprécié les progrès positifs de la coopération ASEAN-Japon malgré les difficultés et les défis causés par la COVID-19.

Le responsable vietnamien Nguyen Quoc Dung a suggéré que les deux parties continuaient de travailler étroitement dans la réponse au COVID-19, la mise en place rapide de l’ASEAN-CDC, la minimisation des impacts négatifs, etc.

Le chef adjoint de la diplomatie vietnamienne a également partagé les opinions d’autres pays sur l’importance d’assurer la paix, la sécurité et la stabilité régionales dans le contexte actuel, tout en réaffirmant la position de principe de l’ASEAN sur la Mer Orientale affirmée lors du 36e Sommet de l’ASEAN en juin 2020 et de la 53e réunion des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN en septembre 2020.

Le vice-ministre Nguyen Quoc Dung a informé, à cette occasion, les autres pays les préparatifs de l’organisation du 23e Sommet ASEAN-Japon.

NDEL