ASEAN-Japon : le protocole de modification de l’AJCEP entre en vigueur dans six pays

Lundi, 10 août 2020 à 15:18:33
 Font Size:     |        Print
 

Les représentants des pays membres dans le Comité mixte de coopération ASEAN-Japon (AJJCC). Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Le premier protocole visant à modifier l’Accord de partenariat économique global ASEAN - Japon (AJCEP) est officiellement entré en vigueur le 1er août au Japon et dans les cinq pays membres de l’ASEAN que sont le Laos, le Myanmar, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam. Ces derniers ont achevé leurs procédures juridiques nationales.

Le Vietnam a approuvé le 26 juin le premier protocole visant à modifier l’AJCEP, soit deux semaines après le Japon. Selon les prévisions, l’AJCEP révisé devrait entrer en vigueur dans les cinq autres pays membres de l’ASEAN que sont le Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, la Malaisie et les Philippines dès qu’ils auront achevé leurs procédures juridiques nationales respectives.

Le Japon et les pays membres de l’ASEAN ont démarré les négociations de l’AJCEP en 2005. Entré en vigueur depuis 2008, cet accord s’articule principalement autour du commerce des marchandises. Cependant, les participants ont poursuivi les négociations concernant l’ouverture des investissements et des services. Il s’agit du premier accord de libre-échange multilatéral du Japon.

Les deux parties ont entamé des négociations sur la modification de l’AJCEP en 2010 et atteint un accord au niveau ministériel en 2017. Le Japon a signé le 27 février 2019 le premier protocole visant à modifier l’AJCEP et les pays membres de l’ASEAN en mars et en avril 2019.

L’article 8 du protocole stipule que ce document entrera en vigueur le premier jour du 2e mois suivant l’achèvement des procédures juridiques nationales par le Japon et au moins un pays membre de l’ASEAN.

Selon les données du Ministère japonais des Finances, l’ASEAN est le troisième partenaire commercial du pays, derrière la Chine et les États-Unis. En 2019, son chiffre d’affaires à l’exportation vers l’ASEAN s’est élevé à 11 580 milliards de yens (environ 110 milliards de dollars), tandis que son chiffre d’affaires concernant les importations est resté à 11 760 milliards de yens. L’ASEAN est aussi un marché important pour de nombreuses entreprises japonaises.

Le ministère des Affaires étrangères du Japon a récemment exprimé son espoir que ce nouvel accord promouvra davantage les relations dans le commerce et les investissements entre le Japon et l’ASEAN.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: