L’ASEAN et les États-Unis renforcent leur partenariat

Jeudi, 06 août 2020 à 14:37:45
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, chef de l’ASEAN SOM du Vietnam. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne - Le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, chef de l’ASEAN SOM du Vietnam, a participé au 33e dialogue ASEAN - États-Unis, qui a été organisé le 5 août sous forme de vidéoconférence.

Lors de l’évènement, les deux parties ont discuté de leurs orientations de coopération dans les temps à venir et partagé leurs opinions sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Le secrétaire d’État adjoint américain pour les affaires de l’Asie de l’Est et du Pacifique, David Stilwell, a déclaré que son pays accordait toujours une grande importance à ses relations avec l’ASEAN et soutenait son rôle central dans la structure régionale. Les États-Unis ont aussi hautement apprécié le rôle de présidence de l’ASEAN 2020 du Vietnam dans la coordination et la conduite de l’association pour surmonter les difficultés et les défis causés par la pandémie de COVID-19.

Les deux parties sont convenues d’approfondir davantage leur partenariat stratégique dans les temps à venir et de promouvoir la mise en œuvre de divers programmes et initiatives de coopération, tels que le cadre de commerce et d’investissements ASEAN - États-Unis, le partenariat des villes intelligentes ASEAN - États-Unis, l’Initiative des jeunes leaders de l’Asie du Sud-Est (YEASLI) et le partenariat pour l’optimisation de la coopération régionale (PROSPECT) et la croissance inclusive dans l’ASEAN par le biais des programmes d’innovation, de commerce et de commerce électronique (IGNITE).

L’ASEAN s’est engagée à coopérer étroitement avec les États-Unis pour déployer le plan d’action ASEAN - États-Unis pour la période 2016-2020 et à adopter rapidement le plan d’action de coopération bilatérale pour la période 2021-2025.

Les deux parties sont convenues de conjuguer leurs efforts pour non seulement circonvenir la pandémie de COVID-19 et améliorer leur capacité à faire face à de nouvelles vagues d’infections afin de minimiser leurs conséquences, mais aussi pour maintenir les chaînes d’approvisionnement régionales et mondiales et promouvoir le rétablissement durable.

Les États-Unis ont annoncé qu’ils avaient envoyé environ 87 millions de dollars aux pays de l’ASEAN pour les aider à faire face à la pandémie. Ils ont aussi confirmé continuer à les aider à améliorer leur capacité à répondre aux épidémies et à donner la priorité à la mise en œuvre de l’Initiative ASEAN - États-Unis pour l’avenir de la santé, la formation d’experts médicaux et l’élaboration de mécanismes de lutte contre la pandémie.

L’ASEAN a salué l’aide financière des États-Unis pour contrôler la pandémie et les a encouragés à contribuer activement aux initiatives de l’ASEAN relatives au Fonds d’intervention de l’ASEAN pour le COVID-19 et à la réserve régionale de fournitures médicales.

Concernant la situation internationale et régionale, les États-Unis ont félicité l’ASEAN pour son rôle dans le renforcement de la coopération, du dialogue et de la confiance dans la région, et ont salué ses efforts de mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) et d’établissement d’un code de conduite en mer Orientale (COC) conforme au droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS).

S’exprimant lors de l’évènement, le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, a affirmé que dans le contexte de l’épidémie, l’ASEAN avait promu son esprit « cohésif et réactif » ainsi que sa solidarité, son unité et ses efforts pour surmonter ses difficultés et ses défis.

Il a pris en haute estime l’aide que les États-Unis avaient accordée au bloc pour l’aider à faire face à l’épidémie dès son apparition.

L’ASEAN est prête à créer des conditions optimales pour les entreprises et les investisseurs américains souhaitant se développer sur son sol, a-t-il affirmé.

Il a informé les participants de l’organisation des réunions ministérielles et des sommets entre l’ASEAN et les États-Unis dans le cadre de la présidence vietnamienne de l’ASEAN en 2020.

NDEL

  Partager cet article