Progrès dans les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine

Lundi, 04 novembre 2019 à 16:08:56
 Font Size:     |        Print
 

Photo : Xinhua.

Nhân Dân en ligne - Le 2 novembre, l’Agence chinoise de Presse (Xinhua) et l'Agence vietnamienne d’Information ont rapporté que la Chine s’était mise d’accord avec les États-Unis sur ses principales préoccupations commerciales, après la conversation téléphonique tenue le 1er novembre entre le Vice-Premier ministre et le chef de la délégation de négociation commerciale de la Chine, Liu He, et le représentant américain au commerce, R. Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, S. Mnuchin.

Selon le Ministère chinois du Commerce, les États-Unis et la Chine ont mené des discussions sérieuses et constructives sur des questions commerciales essentielles. Ils sont parvenus à un consensus de principe et ont discuté de l’arrangement de la prochaine consultation.

* Le même jour, la Maison Blanche a annoncé que les représentants commerciaux des deux pays avaient fait de grands progrès dans un certain nombre de domaines, dans le but de signer officiellement un accord commercial partiel, mais celui-ci n'était pas achevé. Les négociations se poursuivront au niveau des sous-ministres pour résoudre les problèmes en suspens. Le conseiller économique de la Maison Blanche, L. Kudlow, a également fait des commentaires optimistes de la part des États-Unis, réaffirmant le message de Washington sur le commerce avec Beijing après une semaine de déclarations contradictoires faites par les deux parties.

* Le 1er novembre, le Président américain D. Trump a annoncé qu'il envisageait de changer de lieu de réunion avec le Président chinois Xi Jinping. Auparavant, les deux dirigeants avaient prévu de conclure la première partie d'un accord commercial bilatéral au Chili, en marge du Sommet de l'APEC prévu pour décembre. Cependant, l’APEC n’a pas encore choisi de lieu de rencontre après que le Chili se soit retiré du droit d’accueillir la conférence.

* Le 1er novembre, le tribunal d'arbitrage de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) a autorisé la Chine à imposer des taxes sur les importations annuelles de marchandises en provenance des États-Unis, d'une valeur de 3,58 milliards de dollars, clôturant temporairement le différend de nombreuses années relatif à la réglementation antidumping américaine. Cette décision marque la première fois que l'OMC autorise la Chine à imposer des droits de douane dans un différend commercial.

NHÂN DÂN/NDEL