L’UE entend reprendre les négociations sur l'ALE avec la Thaïlande

Vendredi, 18 octobre 2019 à 11:40:03
 Font Size:     |        Print
 

Les échanges commerciaux bilatéraux UE-Thaïlande ont atteint environ 38 milliards d’euros (équivalent à 42 milliards de dollars) en 2018. Photo : The Thaiger.

Nhân Dân en ligne – L’Union européenne (UE) envisage de reprendre les négociations sur un accord de libre-échange avec la Thaïlande (Thaïlande – EU ALE), selon une communiquée officielle de l’UE publiée le 15 octobre. Les négociations avaient été suspendues à la suite du coup d’État militaire de mai 2014.

Les échanges commerciaux bilatéraux UE-Thaïlande ont atteint environ 38 milliards d’euros (équivalent à 42 milliards de dollars) en 2018.

En mars dernier, la Thaïlande a organisé avec succès des élections générales, ce qui a officiellement mis fin à cinq ans de régime militaire, l’une des conditions imposées par l’Union européenne pour une reprise des pourparlers.

« Le Conseil de l’UE considère qu’il serait opportun que l’UE prenne des dispositions pour renforcer ses relations avec la Thaïlande », a affirmé dans la communication de l’UE.
Les efforts de l’UE sont traduits en partie par les préparatifs en vue de la signature d’un accord de partenariat et de coopération (APC) pour resserrer les liens économiques et politiques, et la reprise des négociations commerciales avec la deuxième économie de l’Asie du Sud-Est.

Selon la Commission européenne, les échanges commerciaux bilatéraux entre UE – Thaïlande ont atteint environ 38 milliards d’euros (soit 42 milliards de dollars) en 2018. L’UE représente le troisième débouché d’exportation de la Thaïlande, avec 22,9 milliards d’euros de ventes de marchandises et services, principalement des machines et des équipements dans le secteur des transports.

Après le coup d’État militaire de 2014, l’UE avait annoncé la suspension de ses relations avec la Thaïlande et l’interruption de la signature des accords de partenariat et de coopération (APC) et de libre-échange (ALE). Cependant, l’UE a repris ses relations politiques avec la Thaïlande en 2017.

NDEL