La presse japonaise souligne les tendances de l’industrie automobile dans l'ASEAN

Mercredi, 10 juillet 2019 à 12:28:24
 Font Size:     |        Print
 

L'usine de construction automobile VinFast à Hai Phong. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne - Dans son numéro du 8 juillet, le journal japonais Yomiuri a publié un article qui a analysé les tendances de développement de l’industrie automobile dans les pays de l’ASEAN, qui se focalisent sur le développement de véhicules électriques.

Selon ce journal, au Vietnam, en Thaïlande et dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est, des entreprises locales sont entrées successivement sur le marché automobile. Elles tentent de relever le défi de concurrencer les constructeurs japonais, qui dominent le marché régional, en faisant la promotion de leurs marques nationales.

Les gouvernements intensifient également leurs efforts pour soutenir le développement de leurs propres industries automobiles, en mettant l’accent sur les véhicules électriques.

Vingroup a inauguré en juin dernier son usine de construction automobile VinFast au Vietnam. Lors de la cérémonie, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le succès de VinFast devrait revêtir une signification particulière pour le secteur industriel du Vietnam. Le gouvernement sera toujours aux côtés des investisseurs qui relèvent des défis.

En septembre 2017, Vingroup, société privée vietnamienne investissant dans divers secteurs, a annoncé son intention de faire son entrée sur le marché automobile. En moins de deux ans, Vingroup a créé de nouvelles voitures en adoptant les technologies d'entreprises telles que General Motors et BMW grâce à une coopération commerciale. Ce groupe a déclaré avoir déjà reçu plus de 10.000 commandes.

Le développement des véhicules électriques prend de l’ampleur dans les pays d’Asie du Sud-Est, car ces véhicules nécessitent moins de pièces et les obstacles à l’entrée sur le marché sont moindres que ceux des véhicules à moteur.

En Thaïlande, sa compagnie générale d’électricité (EGAT) envisage de transformer les voitures d’occasion en voitures électriques en vue de leur commercialisation.

Aux Philippines, les moyens de transports publics tels que bus et tricyles à moteur sont remplacés par les véhicules électriques.

En Malaisie, qui compte déjà deux constructeurs automobiles nationaux, le gouvernement promeut un nouveau concept de voiture à l’ère des véhicules électriques. Le Premier ministre Mahathir Mohamad a déclaré le 1er juillet que l’industrie automobile devait évoluer vers les véhicules électriques.

En 2018, 3,56 millions de voitures neuves ont été vendues dans l'ASEAN, à l'exception du Cambodge et du Laos, soit une hausse de 6,6% par rapport à l'année précédente. Ce chiffre devrait dépasser 4 millions d'unités d'ici fin 2020. Les constructeurs automobiles japonais détiennent actuellement 80% des parts de marché en Asie du Sud-Est. Les voitures de marque nationale intensifieront probablement leur concurrence avec les constructeurs automobiles japonais sur ce marché en pleine croissance.

VNA/NDEL