AEM Retreat 25 : Deux documents importants ont été signés

Mercredi, 24 avril 2019 à 10:29:09
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce Trân Quôc Khanh signe l'ATISA. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Les ministres de l’Économie de l’ASEAN ont signé le 23 avril l’accord sur le commerce des services de l’ASEAN (ATISA) et le 4e protocole d’amendement à l’accord d’investissement global de l’ASEAN (ACIA) afin d’accélérer l’intégration régionale et d’attirer davantage d’investisseurs étrangers.

La signature de ces deux documents s’inscrit dans le cadre de la 25e conférence restreinte des ministres de l’Économie de l’ASEAN (AEM Retreat 25) qui s’est tenu les 22 et 23 avril à Phuket, en Thaïlande.

Selon la vice-ministre thaïlandaise du Commerce, Chutima Bunyapraphasara, l’ATISA remplace l’accord-cadre de l’ASEAN sur les services (AFAS) qui a pris effet en 1995. Ce nouvel accord qui entrera en vigueur 180 jours après sa signature, est censé réduire les obstacles inutiles au secteur des services dans la région et renforcer la transparence de la réglementation en la matière dans chaque pays de l’ASEAN.

L’ACIA, quant à lui, entend permettre d’attirer davantage d’investisseurs étrangers dans la région de l’ASEAN, a déclaré la responsable thaïlandaise.

Lors de l’AEM Retreat 25, les responsables économiques de l’ASEAN ont discuté des mesures visant à renforcer la coopération économique de l’ASEAN en 2019 et ont défini des orientations pour les temps à venir.

En tant que présidente de l’ASEAN, la Thaïlande a proposé 13 priorités économiques, axées sur trois piliers : Préparer l’ASEAN à la révolution industrielle 4.0, Promouvoir la connectivité de l'ASEAN via le commerce, l’investissement et le tourisme, et Renforcer le développement économique durable au sein de l'ASEAN. Cela afin de « faire progresser le partenariat pour la durabilité », comme indique le thème principal de la coopération économique du bloc en 2019.

La conférence a également mis en exergue la coopération économique au sein de l’ASEAN et a permis de discuter des mesures à prendre pour renforcer la collaboration avec des partenaires étrangers, notamment la participation de l’ASEAN à la restructuration de l’Organisation mondiale du commerce et l’accélération des conclusions des négociations pour le Partenariat économique régional global (RCEP) cette année.

Une fois signé, le RCEP qui concerne 10 pays de l’ASEAN, la Chine, l’Inde, le Japon, la République de Corée, l’Australie, et la Nouvelle-Zélande créera le plus grand bloc commercial au monde, représentant 28% du produit intérieur brut mondial et 30% de la valeur commerciale du monde.

Lors d’une interview accordée à la presse à l’issue de la conférence, le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce Trân Quôc Khanh, chef de la délégation vietnamienne, a fait savoir que le Vietnam avait proposé de nombreux avis constructifs qui ont été appréciés par les autres pays.

Il a insisté sur la nécessité pour l’ASEAN de jouer un rôle central pour accélérer les négociations sur le RCEP. Il faut prendre des mesures audacieuses afin de faire aboutir les négociations à la fin de cette année, a-t-il indiqué.

En marge de l’AEM Retreat 25, la délégation vietnamienne a eu un échange avec celle de l’Indonésie sur les mesures visant à stimuler le commerce bilatéral.

NDEL