Dynamiser la coopération ASEAN+3

Dimanche, 05 août 2018 à 00:22:32
 Font Size:     |        Print
 

Conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et de la Chine. Photo: VGP.

Nhân Dân en ligne - La Conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et de trois pays partenaires que sont la Chine, la République de Corée et le Japon (ASEAN+3) s’est déroulée ce samedi matin à Singapour.

Les ministres ont affirmé leur détermination de matérialiser le plan de travail ASEAN+3 entre 2018 et 2022. Ils ont aussi soutenu le rôle central de l’ASEAN dans la région et l’amélioration du mécanisme de coopération ASEAN+3. Le Vietnam y est représenté par le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.

Les délégués ont salué les acquis en 20 ans de création du mécanisme de coopération ASEAN+3. La valeur du commerce entre l’ASEAN et ces 3 pays d’Asie du Nord Est a atteint 807,3 milliards de dollars, soit 32% des échanges commerciaux de l’ASEAN.

Les ministres ont salué les récentes évolutions positives sur la péninsule coréenne dont les sommets inter-coréens, la rencontre entre le président des États-Unis Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Ils ont soutenu la paix, la stabilité et la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

S’agissant de la Mer Orientale, les pays ont souligné l’importance de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sureté, de la liberté de la navigation maritime et du survol dans cette zone maritime, estimant qu’il s’agissait de l’intérêt commun de tous les pays.

Les ministres ont demandé aux parties concernées d’observer pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, de faire preuve de retenue, de ne pas mener des activités unilatérales susceptibles de complexifier la situation, de ne pas militariser et de résoudre les litiges par voie pacifique sur la base du droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 et d’accélérer les négociations sur le code de conduite en Mer Orientale. Ils ont aussi applaudi les récentes évolutions entre l’ASEAN et la Chine pour parvenir à un seul projet de document lors des négociations sur le code de conduite en Mer Orientale.

Les délégués ont aussi débattu des défis de la région dont la migration anormale, la cyber-sécurité, le terrorisme, la violence extrémiste et le changement climatique…

VOV/NDEL