Le rôle de la Francophonie dans le développement du Vietnam

Vendredi, 04 décembre 2020 à 10:54:25
 Font Size:     |        Print
 

La vue générale de la conférence intitulée « Renforcer la communication sur la langue française et les possibilités de coopération ». Photo: https://baoquocte.vn/

Nhân Dân en ligne - À l'occasion du 50e anniversaire de la fondation de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le Courrier du Vietnam relevant de l’Agence vietnamienne d’Information (VNA), avec le concours de l'OIF, a organisé le 3 décembre à Hanoi, une conférence intitulée « Renforcer la communication sur la langue française et les possibilités de coopération ».

Cet événement a vu la participation, entre autres, des représentants de l'OIF, de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), du ministère des Affaires étrangères du Vietnam et de l'Institut international de la Francophonie basé à Lyon (en France).

La conférence a permis de mieux comprendre la communauté francophone ainsi que le rôle, la position et les perspectives de développement du Vietnam dans cette communauté.

Renforcer la communication

S’exprimant lors de la conférence, le directeur général adjoint de la VNA, Lê Quôc Minh a souligné que l'événement ne visait pas seulement à honorer la communauté des pays, des territoires, des organisations et des institutions qui ont la langue française en commun, mais contribue également à la presse nationale pour mieux comprendre le rôle et les activités de cette organisation internationale, ainsi que la participation du Vietnam en tant que membre actif et responsable.

Le professeur Jean-Marc Lavest và représentant en chef de la région d’Asie-Pacifique de l’OIF, Chékou Oussoumanlors de l'événement. Photo: https://baoquocte.vn

« La conférence contribue également à renforcer la solidarité des partenaires francophones au Vietnam, en affirmant le dynamisme des journaux en français de la VNA et notamment le journal « Le Courrier du Vietnam » ainsi que le rôle de du Bureau régional Asie-Pacifique de l'OIF pour renforcer sa position et sa réputation au Vietnam et dans la région », a -t-il souligné.

En tant qu'agence diffusant les informations officielles de l'État vietnamien, la VNA compte de nombreux journalistes francophones au Vietnam et plusieurs publications en français. Celles-ci représentent d'ailleurs la majorité des publications en langue étrangère au Vietnam. Avec plus de 50 journalistes francophones travaillant dans les différentes unités de production d'information des publications en français au sein de la VNA, ces dernières jouent actuellement un rôle de premier plan et constituent une passerelle importante reliant le Vietnam et la communauté francophone.

En présentant l'évolution ainsi que les difficultés du journalisme francophone au Vietnam, la rédactrice en chef du journal « Le Courrier du Vietnam », Nguyên Thu Hà, s’est déclaré convaincue que dans les temps à venir, avec l'aide de l'Etat, le soutien et la coopération des partenaires francophones et en particulier de l'OIF, la presse francophone au Vietnam continuera de maintenir son rôle et sa position.

La Langue française et ses opportunités

Les objectifs de l'OIF sont de promouvoir le développement de la langue française, de la diversité culturelle et linguistique ainsi que des différentes cultures a travers les territoires de la communauté francophone. On estime à 300 millions le nombre de personnes parlant français sur les cinq continents. Le Vietnam, à lui seul, compte environ 600 000 francophones, a souligné le représentant en chef de la région d’Asie-Pacifique de l’OIF, Chékou Oussouman.

En ce qui concerne les perspectives et les opportunités d'emploi pour les étudiants qui apprennent le français, le professeur Jean-Marc Lavest, directeur du bureau régional Asie-Pacifique de l'AUF, a déclaré qu'en plus des formations et des connaissances, il est nécessaire de mettre à disposition des étudiants francophones, des informations sur le marché du travail, des entraînements pour les entretiens d'embauche et d'autres compétences générales.

Selon Jean-Marc Lavest, en raison de l'épidémie de Covid-19, il devient plus difficile de trouver du travail. Cependant, la communauté francophone offre aussi des avantages particuliers tels que la formation des apprenants à d'autres formes de pensées et de raisonnements, ouvrant ainsi de nombreuses opportunités culturelles dans une communauté de cohésion et de partage.

L'ambassadeur Dinh Toàn Thang, représentant national du Vietnam auprès de l'OIF, a déclaré que les pays francophones en Afrique sont des partenaires importants du Vietnam. Le pays a exporté du riz, des appareils électroménagers, de l'acier et des produits textiles vers le Sénégal, le Ghana, le Togo et le Bénin. Dans les temps à venir, le Vietnam s'attachera à promouvoir des projets de coopération tripartite (OIF, pays donateurs, bénéficiaires) avec les pays africains dans les domaines d’agriculture, de la santé, des télécommunications et des infrastructures. Plus précisément, le Vietnam encouragera les exportations de manioc et de noix de cajou brutes vers certains pays africains.

« Le Vietnam continue de considérer la langue française comme un forum important pour mettre en œuvre sa politique étrangère dans le cadre d'une politique de diversification et de multilatéralisation des relations internationales et d'intégration proactive dans le monde. Dans le même temps, le pays continue d'être un membre actif et responsable de la communauté francophone et a contribué à promouvoir son rôle de porte d'entrée de la communauté de la francophonie dans la région Asie-Pacifique », a-t-il affirmé.

NDEL