Le PM félicite les groupes ethniques minoritaires pour leurs contributions au développement national

Samedi, 05 décembre 2020 à 07:30:32
 Font Size:     |        Print
 

Le 2e Congrès national des minorités ethniques vietnamiennes a enregistré la participation de 1 593 délégués officiels représentant 54 groupes ethniques vietnamiens. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - En s'adressant à l'ouverture du 2e Congrès national des minorités ethniques vietnamiennes le 4 décembre à Hanoi, le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc a félicité les groupes ethniques minoritaires du pays pour leurs contributions à la construction et à la défense nationales au cours des dernières années.

Le 2e Congrès national des minorités ethniques vietnamiennes est un événement sociopolitique important et un symbole spécial du grand bloc d'unité des communautés ethniques vietnamiennes.

Parmi les participants figuraient l'ancien Secrétaire général du Parti socialiste du Vietnam (PCV) Nông Duc Manh, l'ancien Président de l'État Trân Duc Luong, le PM Nguyên Xuân Phuc, la Présidente de l'Assemblée nationale (AN) Nguyên Thi Kim Ngân, le membre permanent du secrétariat du Comité central du PCV Trân Quôc Vuong, et le président du Comité central du Front de la patrie du Vietnam Trân Thanh Mân.

Tenu 10 ans après le 1er Congrès, le 2e Congrès, placé sous le thème « « Sous le glorieux drapeau du Parti, tous les groupes ethniques égaux, unis, animés par le respect et l’entraide mutuels mobilisent leurs propres forces pour se développer avec le pays », a enregistré la participation de 1 593 délégués officiels représentant 54 groupes ethniques vietnamiens.

Dans son discours prononcé lors du Congrès, le PM Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le Vietnam avait récolté des réalisations importantes dans presque toutes les régions, mais que les provinces montagneuses du Nord, du Centre, du delta du Mékong et des Hauts plateaux du Centre où vivent des groupes ethniques minoritaires rencontrent encore diverses difficultés.

Selon lui, le Parti et l'État ont accordé la priorité à l'allocation de ressources pour soutenir l'éducation, les soins de santé, les infrastructures et le développement socio-économique des régions de minorités ethniques et montagneuses, représentant 71,4% des dépenses nationales destinées à cet objectif. Les prêts de la Banque vietnamienne pour les politiques sociales pour les régions de minorités ethniques représentent 52,5% du total du pays.

Le PM Nguyên Xuân Phuc prend la parole lors du Congrès. Photo : NDEL.

En conséquence, 99% des communes et 80 % des villages ont accès à l'électricité, 65% des communes disposent de systèmes d'irrigation, 80% des villages construisent des routes pour les véhicules, plus de la moitié des communes possèdent des stations médicales standard tandis que tous les ethniques minoritaires et les pauvres bénéficient d'une assurance maladie gratuite.

La sécurité politique et la sécurité sociale et l'ordre dans les régions de minorités ethniques ont été maintenus, le travail de construction du Parti ont été renforcé, le système politique consolidé et la confiance des minorités ethniques dans le Parti et l'État renforcée, a déclaré Nguyên Xuân Phuc, ajoutant que leur vie matérielle et spirituelle avait été maintenant meilleure que jamais.

Le chef du gouvernement a également souligné les lacunes du travail ethnique, telles que les infrastructures dans les régions des minorités ethniques ne répondant pas aux exigences et plusieurs projets n’ayant pas encore abouti à une efficacité socio-économique comme prévu. Ceux du Nord-Ouest, des Hauts plateaux du Centre, du Sud-Ouest et de l'Ouest des régions côtières centrales ont connu des progrès lents.

Le taux de ménages pauvres et quasi pauvres reste élevé tandis que l'écart de revenus se creuse de plus en plus. Les compétences professionnelles des minorités ethniques restent limitées, ce qui les empêche de trouver un emploi convenable.

Les migrations non organisées, le trafic de drogue, la sécurité et l'ordre dans les zones frontalières restent complexes. Dans le même temps, l'identité culturelle des minorités ethniques est menacée d'extinction.

Affirmant que les minorités ethniques sont une partie inséparable, le sang et la chair de la nation vietnamienne, le PM Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le développement global des régions des minorités ethniques contribuait à jeter les bases d'une grande unité nationale.

Le chef du gouvernement a exprimé le souhait que les groupes ethniques apportent tout le soutien possible pour aider leurs enfants à aller à l'école car l'éducation est le seul moyen de les conduire vers la prospérité.

Il espère que près de 1 600 délégués exemplaires représentant les 54 groupes ethniques porteront l'esprit de grande unité nationale à une plus grande hauteur.

À cette occasion, le Comité des affaires ethniques de l’AN a reçu l’Ordre du travail de première classe décerné par le Président de l’État en reconnaissance de sa contribution à la construction du socialisme et à la défense nationale.

Le Vietnam est un pays multi-ethnique avec 54 groupes ethniques, dont 53 minorités ethniques avec plus de 14 millions d’habitants, soit 14,7% de la population du pays.

Les minorités ethniques vivent en communautés, imbriquées avec le groupe ethnique majoritaire dans 51 villes et provinces du pays, principalement dans les zones montagneuses et frontalières, qui sont les zones stratégiques extrêmement importantes en termes politiques et socio-économiques, de défense-sécurité, de relations internationales et d’environnement écologique.

Depuis le premier congrès en 2010, le Parti et l'État continuent d'accorder une attention particulière et de prioriser les investissements dans l'amélioration des conditions socio-économiques et de la vie matérielle et spirituelle des communautés ethniques minoritaires.

Le projet de rapport du 2e Congrès a fixé l’objectif de doubler le revenu moyen des minorités ethniques d'ici 2025, et de le rendre égal à la moitié du revenu moyen national d'ici 2030.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: