Les États-Unis aideront An Giang à lutter contre la sècheresse, les glissements de terrain et la salinisation.

Mercredi, 11 novembre 2020 à 11:32:28
 Font Size:     |        Print
 

La délégation de travail du consulat général des États-Unis et les autorités de la province d’An Giang lors de leur rencontre. Photo : baoangiang.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Une délégation de travail du consulat général des États-Unis, dirigée par l’attaché à la défense, le colonel Thomas Stevenson, a rencontré le 10 novembre les autorités de la province d’An Giang (dans le delta du Mékong) pour discuter de la sècheresse, des glissements de terrain et de la salinisation dans la localité.

Le delta du Mékong est l’une des trois régions les plus durement touchées par le changement climatique, An Giang étant l’une des quatre provinces de la zone économique clé à souffrir de son impact.

La sècheresse à An Giang est le résultat d’un manque d’eau dans le Mékong, d’unechaleur prolongée et de faibles précipitations. Outre l’intrusion d’eau salée, la province fait également face à un risque de glissements de terrain le long des berges et des digues sur une longueur totale de près de 172 km.

Lors de la rencontre, le vice-président du Comité populaire provincial, Trân Anh Thu, a déclaré qu’An Giang et le consulat général des États-Unis avaient établi des relations de coopération étroite dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la santé, du bienêtre social et de l’environnement, contribuant ainsi au développement socioéconomique de la province et stimulant les liens entre le Vietnam et les États-Unis.

Il a exprimé son souhait de coopérer avec les États-Unis via des projets concrets dans un proche avenir.

Les autorités provinciales ont suggéré que les États-Unis aident à construire un programme de formation pour améliorer la gestion des ressources en eau face au changement climatique et rédigent un rapport de faisabilité pour un projet de réservoir d’eau douce destiné à faire partie des infrastructures d’irrigation dans la zone de Long Xuyên.

Ils ont également proposé aux États-Unis de coopérer dans quatre projets de construction de digues dans les districts d’An Phu et de Tân Châu, de piloter l’installation de systèmes d’approvisionnement en eau, au profit d’environ 350 ménages de la commune d’An Hao, dans le district de Tinh Biên, et d’étudier le développement d’une alerte précoce de glissement de terrain.

De son côté, l’attaché à la défense, Thomas Stevenson,a déclaré que les États-Unis enverraient des experts à An Giang pour étudier le débit du Mékong lors de son passage dans le delta et ainsi proposer des mesures pour aider à répondre au changement climatique.

La délégation américaine a également effectué une visite pour étudier les risques de glissements de terrain et le réservoir d’eau douce de Tra Su.

NDEL