Le PM vietnamien appelle à protéger les langurs en voie de disparition à Hà Nam

Mardi, 29 septembre 2020 à 20:55:29
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : Baoverung.

Nhân Dân en ligne – Le Premier ministre vietnamien, Nguyên Xuân Phuc, a appelé la province septentrionale de Hà Nam à prendre des mesures d’urgence pour protéger les langurs de Delacour (Trachypithecus delacouri), un primate du Sud-Est asiatique dont l’espèce est menacée de disparition.

Nguyên Xuân Phuc a donné cette instruction après que Fauna & Flora International (FFI) a émis des recommandations, appelant à une plus grande conservation de la population de langurs dans la forêt de Kim Bang à Hà Nam.

Le Premier ministre a demandé au Comité populaire provincial de Hà Nam d’examiner les impacts environnementaux des activités d’extraction de pierres sur l’habitat naturel des langurs.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a été chargé de donner des instructions à la province sur la mise en œuvre des mesures de conservation, conformément à la règlementation.

On estime qu’environ 300 langurs de Delacour vivent à l’état sauvage, principalement dans les zones boisées du district de Kim Bang à Hà Nam et dans la zone touristique de la zone humide de Vân Long, dans la province voisine de Ninh Binh.

Au début de l’année dernière, le Comité populaire de Hà Nam a annoncé son intention de construire un site de conservation pour ces langurs.

Le site de conservation devrait couvrir quelque 2 483 hectares dans les communes de Kim Bang, Liên Son et Thanh Son. La région a une biodiversité élevée et est suffisamment grande pour développer une population de langurs.

Selon une enquête menée par FFI en 2018, la zone forestière de Kim Bang compte 13 troupeaux de langurs de Delacour, composés de 73 individus.

NDEL