Protection urgente des langurs de douc à jambes noires trouvés à Ninh Thuân

Lundi, 20 avril 2020 à 21:15:06
 Font Size:     |        Print
 

Les langurs de douc à jambes noires sont divisés en petits groupes de 5 à 7 individus séjournant dans le secteur 213 pour trouver de l'eau et de la nourriture. Photo: NDEL

Nhân Dân en ligne - Pendant de nombreuses années, un groupe de langurs de douc à jambes noires se développe sur de hautes montagnes rocheuses. Récemment, en raison de la sécheresse prolongée, cette région n'a ni d’eau ni de nourriture, les langurs sont ainsi descendus dans des zones proches des routes côtières pour séjourner et trouver de l'eau et de la nourriture à côté des champs des habitants.

C’est ce qu’a annoncé le chef du Comité de gestion de la forêt de protection côtière dans le district de Thuân Nam (province centrale de Ninh Thuân), Trân Ngoc Hiêu.

Les langurs de douc à jambes noires sont divisés en petits groupes de 5 à 7 individus séjournant dans le secteur 213 pour trouver de l'eau et de la nourriture.

Le chef du troupeau est souvent assis à un niveau élevé des arbres, quand il voit des hommes, il siffle, signalant à tout le troupeau de se cacher pour éviter d’être tué. Photo : NDEL.

En travaillant avec le comité de gestion de la forêt de protection côtière du district de Thuân Nam, selon les premiers résultats de l'inventaire, il y a 200 individus de langurs de douc à jambes noires (son nom scientifique est Pygathrix nigripes), à fourrure noire, visage blanc, queue blanche, le gros individu pèse environ 10 kg, ils sont divisés en 20 groupes, apparaissant souvent dans les communes de Phuoc Dinh, Phuoc Diêm et Phuoc Minh.

Les langurs se rassemblent en petits groupes de 5-7 individus, apparaissant tôt le matin et le soir sur les flancs des montagnes rocheuses pour chercher de la nourriture. Le chef du troupeau est souvent assis à un niveau élevé des arbres, quand il voit des hommes, il siffle, signalant à tout le troupeau de se cacher pour éviter d’être tué.

Cette espèce de langur de douc à jambes noires réside souvent dans la région de Nam Truong Son du Vietnam et les régions montagneuses du Cambodge adjacentes au Vietnam. C'est l'une des espèces de primates les plus menacées qui doivent être protégées, a déclaré Trân Ngoc Hiêu.

Le Premier ministre a promulgué la décision n ° 628 / QD-TTg sur « l’approbation du plan d'action d'urgence pour protéger les primates au Vietnam jusqu'en 2025, vision de 2030 ». En conséquence, ces dernières années, le comité de gestion de la forêt de protection côtière dans le district de Thuân Nam a mis en œuvre de nombreuses mesures pour protéger ces langurs, a-t-il ajouté.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: