Le Vietnam utilise la technologie néo-zélandaise Weatherscape XT pour améliorer la qualité des prévisions météo

Mercredi, 30 octobre 2019 à 11:28:13
 Font Size:     |        Print
 

WeatherScape XT est un système de visualisation et de prévision météorologique utilisé largement en Nouvelle-Zélande. Photo : tuoitre.vn

Nhân Dân en ligne – Les chaînes de télévision vietnamiennes utiliseront la technologie moderne néo-zélandaise Weatherscape XT pour offrir à temps des prévisions météorologiques exactes à la population

Le service météorologique de Nouvelle-Zélande, MetService (nom commercial : MetraWeather), et le centre d’application des technologies d'hydrologie et de météorologie (HYMETEC) du département général vietnamien de la météorologie et de l’hydrologie (VNMHA) ont signé le 29 octobre un mémorandum de coopération dans la prestation de prévisions météorologiques.

La cérémonie de signature a eu lieu en présence du vice-ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, Lê Công Thanh, du chef adjoint du VNMHA, Hoang Duc Cuong, du ministre néo-zélandais des Finances, Grant Robertson, et de l’ambassadrice néo-zélandaise Wendy Matthews.

Les deux parties se sont engagées de resserrer leur coopération dans le but de fournir à temps des prévisions météorologiques et hydrologiques précises pour les émissions télévisées de météorologie et les applications dédiées aux prévisions météorologiques.

MetraWeather transfèrera au HYMETEC ses premières solutions technologiques, dont le système Weatherscape XT. Développé par MetService, WeatherScape XT est un système de visualisation et de prévision météorologique utilisé largement en Nouvelle-Zélande et dans beaucoup d’autres pays au monde.

Sur cette base, les deux agences coopèreront pour créer des vidéos de prévision utilisant les données locales et les connaissances des experts.

Ces bulletins météo numériques seront ensuite transmis aux chaînes de télévision des collectivités locales vietnamiennes pour les aider à fournir au public des prévisions et des alertes météorologiques plus exactes.

Par ailleurs, les deux parties collaboreront pour produire des solutions de météorologie et d’hydrologie au service des secteurs économiques importants tels que l’agriculture, la marine et l’aviation.

Dans le discours qu’elle a prononcé lors de la cérémonie de signature, l’ambassadrice Wendy Matthews a dit : « Cette coopération est un bel exemple de l’application pratique du secteur des hautes technologies dynamique et en fort développement de la Nouvelle-Zélande. Je suis contente de voir que les produits et les services de hautes technologies contribuent à approfondir les relations entre les deux pays. Les technologies constituent actuellement le troisième secteur exportateur de la Nouvelle-Zélande. En 2018, l’exportation des technologies a représenté pour notre pays une valeur commerciale de 1,1 milliards de dollars ».

NDEL