Le Vietnam œuvre pour la lutte contre les déchets marins

Vendredi, 26 juillet 2019 à 09:49:28
 Font Size:     |        Print
 

Photo : Getty Images.

Nhân Dân en ligne - Considérant les déchets en plastique comme une grave menace pour l’écosystème marin du monde, le Vietnam s’engage à se joindre aux efforts régionaux et internationaux pour lutter contre cette menace.

C’est ce qu’a déclaré le 25 juillet la porte-parole du Ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, en répondant aux questions des correspondants sur la position du Vietnam vis-à-vis de la coopération au sein de l’ASEAN en matière de lutte contre les déchets plastiques marins.

La porte-parole vietnamienne a rappelé que la Déclaration de Bangkok et le Cadre d’action de l’ASEAN en la matière avaient été adoptés le 22 juin dernier en Thaïlande, lors du 34e Sommet de l’ASEAN.

En vertu de ces documents, les dirigeants des dix pays de l’ASEAN se sont engagés à avancer des mesures concrètes pour lutter efficacement contre les déchets marins, à fortiori ceux en plastique. Ils sont également convenus de renforcer la coopération régionale et internationale ainsi que la coordination entre l’État et le secteur privé dans cette lutte. Selon eux, il importe aussi d’intensifier les partages d’expériences et de compétences entre les pays membres et d’appeler au soutien de leurs partenaires pour résoudre ce problème.

Les dirigeants aséaniens ont souligné l’importance de renforcer la sensibilisation de la population sur ce combat, sans oublier de promouvoir les programmes d’action nationaux et régionaux visant à prévenir, à limiter et à gérer efficacement les déchets marins.

« Le Vietnam considère les déchets marins comme un problème urgent qui menace gravement l’écosystème marin. Le pays est prêt à collaborer étroitement avec la communauté régionale et internationale dans l’élaboration des mécanismes et réglementations pour résoudre ce problème. Le pays souhaite aussi encourager l’ensemble de la société à participer activement à la lutte contre les déchets plastiques et à ne plus utiliser des produits plastiques à usage unique d’ici 2025 », a affirmé Lê Thi Thu Hang.

NDEL