Les modèles d’innovation contre les déchets plastiques se multiplient

Jeudi, 25 juillet 2019 à 16:43:29
 Font Size:     |        Print
 

La restriction des déchets plastiques commerce par des petites actions comme la limitation des sacs en nylon à usage unique. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - La lutte contre des déchets plastiques peut commencer par des modèles comme « Dimanche vert », « Tourisme sans déchets plastiques », ou des innovations technologiques, des politiques pour changer des habitudes des consommateurs de toute la communauté.

Selon la présidente du Conseil scientifique et technique de l’Association de la Protection de la nature et de l’environnement du Vietnam, Dang Kim Chi, la population mondiale pourrait s’élever à 10 milliards d’habitantsdans 50 ans prochains. Avec l’augmentation démographique, la quantité de nourriture, d’eau potable, d’énergie devrait également croitre, ce qui entraînerait l’augmentation des déchets, dont des déchets plastiques. Les déchets plastiques sont très difficiles à être décomposés et causeraient la pollution blanche difficile à y remédier.

Elle a proposé des mesures de gestion et des mesures d’application technologique comme la diminution de l’utilisation des matières en plastique, notamment des sacs en nylon.

Elle a également recommandé de mettre en place des politiques d’éducation sur les effets des déchets plastique sur l’environnement, d’appliquer des politiques économiques, en augmentant la taxe ou n’encourageant pas la production des produits plastiques, notamment des emballages en plastiques.

Pour intensifier le mouvement contre les déchets plastiques, le Premier ministre Nguyên XuânPhuc a adressé une lettre en avril dernier à Co.opmart Vietnam; à Sai Gon Co.op; et aux supermarchés Big C Dà Nang, Big C Hanoi pour féliciter ces entreprises pour leur mise en œuvre des mesures effectives afin de diminuer des effets des sacs en nylon.

En juin, le chef du Gouvernement a encore adressé une lettre à la province de Thua Thiên-Huê pour l’action active de cette dernière afin de renforcer le mouvement de la protection de l’environnement dans cette localité. Des modèles intéressants de la province de Thua Thiên-Huê comme « Dimanche vert », « Dire non aux sacs nylon et des produits plastiques utilisés une seule fois », seront multipliés dans d’autres localités, ce qui donnera un environnement sain aux habitants, a-t-il souligné.

Certains secteurs économique de pointe participent également aux mouvements contre les déchets plastiques.

L’Association du Tourisme du Vietnam a mis en œuvre du 14 au 17 juillet un programme d’action « Conjuguer les efforts pour la protection de l’environnement et la restriction des déchets plastiques », avec la participation d’une centaine de voyagistes et des associations d’entreprises touristiques.

Selon les prévisions, plus de 5 000 membres de cette Association du Tourisme s’engageraient à déployer ce programme et donneraient un rapport périodique tous les six mois.

NDEL