Inauguration d'une station de mesure de la qualité de l'air à l'Ambassade de France à Hanoï

Mardi, 16 juillet 2019 à 10:15:47
 Font Size:     |        Print
 

Les invités à la cérémonie d'inauguration de la station de mesure de la qualité de l'air à l'Ambassade de France à Hanoï. Photo : DH/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Un dispositif de mesure de la qualité de l’air a été installé ce matin le 16 juillet dans le parc de l’Ambassade de France à Hanoï.

La cérémonie d’inauguration a été honorée de la présence du président du Comité populaire municipal de Hanoï, Nguyên Duc Chung, de la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, et de l’ambassadeur de France au Vietnam, Bertrand Lortholary.

Cette nouvelle station de mesure de la qualité de l’air est mise à disposition par l’entreprise ENVEA. La station sera intégrée au réseau mis en place par la ville de Hanoi, notamment avec l’envoi des données collectées pour contribuer au réseau de surveillance.

Elle permettra également d’étudier la pollution de l’air en détail afin de déterminer son évolution et ses sources.

L’ambassadeur Bertrand Lortholary prend sa parole lors de la cérémonie. Photo : DH/NDEL.

Prenant la parole lors de cet événement, l’ambassadeur Bertrand Lortholary a déclaré que la France et le Vietnam faisaient de l’environnement une priorité de leur coopération.

Les actions menées par la ville de Hanoï et la région Ile-de France entendent répondre à cette priorité stratégique depuis 1989 et tout particulièrement à la question de la qualité de l’air depuis 2016, a-t-il ajouté.

Ce nouveau dispositif s’inscrit dans la continuité du projet d’assistance technique AFD/Airparif sur la qualité de l’air et qui a déjà vu l’installation de dix stations ENVEA à travers la ville.

S’exprimant à cette occasion, la présidente de la Région Île-de-France Valérie Pécresse a indiqué que ce dispositif était le même que celui de sa région et que la pollution de l’air était une question commune pour les pays développés aujourd’hui et pour la santé des populations.

La nouvelle station est emblématique de la coopération étroite entre la Région Île-de-France et la ville de Hanoi, a-t-elle souligné.

Les invités visitent le dispositif « HoanKiemAir ». Photo : DH/NDEL.

À la faveur de cet évènement, le dispositif « HoanKiemAir » de simulation interactive du trafic urbain sur la qualité de l’air a également été présenté.

L’objectif de ce dispositif est de concevoir un modèle réaliste, sur la plate-forme GAMA, de la circulation routière à Hanoi et de la pollution atmosphérique qu’elle génère. Il permet de rendre tangible cette pollution via la projection des simulations de ce modèle sur une maquette 3D de l’arrondissement Hoàn Kiêm afin de définir et d’explorer différents scenarios et solutions d’atténuation de façon interactive.

Quelques jalons importants de la coopération entre la Région Île-de-France et la ville de Hanoï concernant la question de la pollution de l’air

2016 : Accord de coopération sur la pollution de l’air entre l’Ambassade de France et le Comité populaire de la ville de Hanoï

2017 : Livraison du diagnostic de l’observatoire francilien Airparif pour le dimensionnement d’un réseau de surveillance et d’information sur la qualité de l’air

2018 : Programme « qualité de vie/qualité de ville » d’amélioration de l’environnement urbain

2019 : Installation d’une station de mesure au sein du parc de l’Ambassade de France au Vietnam intégrée au réseau de la ville de Hanoi et mise à disposition par l’entreprise française ENVEA

DH/NDEL