Le Vietnam fait écho à la Journée internationale de la diversité biologique 2019

Jeudi, 23 mai 2019 à 16:54:08
 Font Size:     |        Print
 

Cérémonie répondant à la Journée internationale de la biodiversité 2019. Photo : TNMT.

Nhân Dân en ligne - Une cérémonie répondant à la Journée internationale de la biodiversité 2019 a été organisée le 22 mai à la réserve naturelle submergée de Vân Long, province de Ninh Binh (au Nord), par le Ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement.

Prenant la parole lors de la cérémonie, le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’environnement Vo Tuân Nhân a déclaré que la Journée internationale de la biodiversité 2019 avait pour thème « Notre biodiversité, notre alimentation, notre santé ».

Elle met l’accent sur la biodiversité en tant que fondement de notre alimentation et de notre santé et en tant que catalyseur essentiel pour la transformation des systèmes alimentaires et l’amélioration de la santé humaine.

Le thème vise à exploiter les connaissances et à sensibiliser davantage à la dépendance de nos systèmes alimentaires, de notre nutrition et de notre santé à la biodiversité et à des écosystèmes sains. Le thème célèbre également la diversité fournie par nos systèmes naturels pour l’existence et le bien-être de l’humanité sur Terre, tout en contribuant à d’autres objectifs de développement durable, notamment l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques, la restauration des écosystèmes, une eau plus propre et la faim « zéro », a-t-il poursuivi.

Cependant, au cours des 100 dernières années, plus de 90% des variétés de cultures ont disparu des champs des agriculteurs. La moitié des races de nombreux animaux domestiques a disparu et les 17 principaux lieux de pêche dans le monde sont désormais exploités au-delà de leurs limites durables. Des systèmes de production alimentaire variés au niveau local sont menacés, notamment des connaissances autochtones, traditionnelles et locales, a-t-il cité des statistiques de l'Organisation des Nations Unies (ONU).

Avec ce déclin, la biodiversité agricole est en train de disparaître, ainsi que des connaissances essentielles sur la médecine traditionnelle et les aliments locaux. La perte de régimes divers est directement liée à des maladies ou à des facteurs de risque pour la santé, tels que le diabète, l'obésité et la malnutrition, et a un impact direct sur la disponibilité des médicaments traditionnels.

Le Vietnam, qui abrite 10% des espèces de mammifères, d’oiseaux et de poissons du monde, fait également face au risque de perte de biodiversité et de déséquilibre, a ajouté Vo Tuân Nhân, notant que plus de 70% de la population du pays dépend de l’agriculture et des forêts.

Le vice-ministre a donc exhorté les ministères, secteurs et branches à organiser des activités de communication pour sensibiliser le public, en particulier les jeunes, à ce sujet.

Des campagnes de promotion de la protection de la biodiversité dans les localités, de la consommation verte et de la lutte contre le commerce d'espèces sauvages sont également nécessaires, toujours selon lui.

À cette occasion, le vice-ministre Vo Tuân Nhân a remis aux autorités et au peuple de la province de Ninh Binh le certificat reconnaissant la réserve naturelle submergée de Vân Long en tant que 9e site Ramsar du Vietnam

Cette reconnaissance permettra au Vietnam de faire appel au soutien international pour la recherche, la conservation et la pérennité de l’écosystème des zones humides face aux défis des changements climatiques.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: