Préservation des singes au nez retroussé à Hà Giang

Jeudi, 16 mai 2019 à 15:34:25
 Font Size:     |        Print
 

Il s’agit d’une espèce de primate protégée par le monde, vivant dans le plateau calcaire de Dông Van, géoparc mondial, destination touristique et lieu de recherche connu du Vietnam. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Les singes au nez retroussé à Hà Giang, du nom scientifique Rhinopithecus avunculus sont une des plus rares espèces de primates du monde et une espèce endémique du Vietnam.

Actuellement, on compte dans le monde 200 individus de singes au nez retroussé, dont à Hà Giang seulement il y a déjà 180 individus.

En 2002, on découvre une population de 60 singes au nez retroussé dans la forêt de Khau Ca de la province montagneuse de Hà Giang. Dès après cette découverte, un projet de préservation des Rhinopithecus avunculus a été mis en œuvre sous le patronage du Fond international pour la protection des animaux (FFI) et a ainsi permis à ces Rhinopithecus avunculus d’éviter le risque d’extinction.

Il s’agit d’une espèce de primate protégée par le monde, vivant dans le plateau calcaire de Dông Van, géoparc mondial, destination touristique et lieu de recherche connu du Vietnam.

Selon les experts du FFI, malgré des efforts dans la préservation de ces espèces, la prise de conscience des gens dans la réserve de Khau Ca reste limitée. Comme leurs moyens d’existence sont très dépendants du sol et des ressources de l’environnement, la chasse des animaux existe encore dans cette zone. Hormis cela, l’habitat des Rhinopithecus avunculus est large, la circulation dans cette zone reste difficile, la sensibilisation auprès des habitants locales est ainsi restrictive.

Selon le chef de l’office des forêts de la province de Hà Giang, Bùi Van Dông, en vue de la préservation de ces espèces, son office a renforcé la sensibilisation de la communauté à la protection des Rhinopithecus avunculus.

Il assiste les forestiers des districts dans la sensibilisation et la mobilisation des habitants pour que ceux-ci remettent des outils de chasse, des matériaux explosifs et des pièges des animaux sauvages, tout en renforçant la gestion, la protection des forêts, la prévention et la lutte contre l’incendie des forêts dans les zones où vivent des Rhinopithecus avunculus.

Il est à savoir que le Premier ministre a pris la décision 1337/QD-TTg du 18 août 2015 portant fondation du parc national Du Già – Plateaux calcaire de Dông Van (Hà Giang). Avec cette décision, les Rhinopithecus avunculus et d’autres espèces dans cette zone sont progressivement préservées et développées.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: