La R. de Corée souhaite investir dans la construction de la ligne de métro N°5 à HCM-Ville

Dimanche, 28 février 2021 à 21:13:47
 Font Size:     |        Print
 

Photo: VNA

Nhân Dân en ligne —La Banque sud-coréenne KEXIM fournira un financement pour la mise à jour d’une étude de faisabilité sur le remplacement de l’aide publique au développement (APD) par un partenariat public privé (PPP).

Le Conseil de gestion du chemin de fer urbain de Hô Chi Minh-Ville a fait savoir que la Banque sud-coréenne KEXIM l’avait contacté, en même temps que le président du Comité populaire municipal, pour lui demander la permission de mener une étude d’investissement pour la phase 2 de la ligne de métro N° 5, qui devrait être conduite sous forme de PPP.

L’étude couvre trois aspects techniques, financiers et juridiques pour assurer la faisabilité du projet.

Les membres du groupe de recherche et les investisseurs participants possèdent une grande expérience dans la construction et à l’exploitation de lignes de chemin de fer urbaines, y compris la ligne de métro N° 9 à Séoul en République de Corée construite sous forme de PPP.

Le 19 janvier, le Conseil de gestion du chemin de fer urbain de Hô Chi Minh-Ville a travaillé avec les investisseurs et sociétés de consultation sud-coréens pour discuter de l’étude et des orientations liées au projet.

Auparavant, l’Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA) avait financé l’étude de faisabilité de la phase 2 de la ligne de métro N° 5. Cependant, la forme des prêts d’APD accordés au projet a été remplacée par celle de PPP.

La ligne de métro N° 5 a une longueur totale de 23,39 km. Sa construction est divisée en 2 phases. D’une longueur d’environ 8,8 km, la 1re phase de l’intersection de Bay Hien au pont de Sai Gon est dotée d’un investissement d’environ 1,66 milliard de dollars. Il a été financé par des capitaux d’APD du gouvernement espagnol, de la Banque asiatique de développement (BAD), de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de la banque de développement allemande KfW.

La 2e phase a une longueur totale d’environ 14,5 km.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: