L’industrie portuaire et logistique du Vietnam devrait achever plusieurs réalisations en 2021

Lundi, 11 janvier 2021 à 16:59:24
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - La reprise des activités de production et de consommation dans le pays ainsi que dans les pays d’exportation du Vietnam sera un « soutien » pour la croissance des échanges commerciaux entre le Vietnam et ses partenaires en 2021. En étroite collaboration avec les activités commerciales, l’industrie portuaire et logistique du Vietnam devrait également achever plusieurs réalisations remarquables dans cette année.

Dans les faits, les activités d’import-export du Vietnam ont connu une année de forte activité malgré les prévisions sur les effets négatifs de l’épidémie de COVID-19. Les importations et les exportations vietnamiennes sont notamment alimentées par une flambée de la valeur des exportations, principalement les commandes à destination des États-Unis.

Selon le département général des Statistiques du Vietnam, le chiffre d’affaires total des importations et des exportations en 2020 est estimé à 543,9 milliards de dollars, soit une hausse de 5,1 % par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires à l’exportation de marchandises a atteint 281,5 milliards de dollars, en hausse de 6,5 % et les importations de matières premières 262,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 3,6 %. La balance commerciale des biens en 2020 est estimée à 19,1 milliards de dollars, ce qui sera l’excédent commercial le plus élevé sur 5 années consécutives depuis 2016.

Concernant le marché d’exportation de marchandises en 2020, les États-Unis sont le plus grand marché d’exportation du Vietnam avec un chiffre d’affaires de 76,4 milliards de dollars, soit une croissance de 24,5 % par rapport à l’année précédente.

Selon la Société boursière Rông Viêt (VDSC), la production de marchandises livrées dans les ports maritimes a rapidement repris son cours après le deuxième trimestre de 2020. Cette situation a montré que la pandémie accélérait le processus de transfert de la production des entreprises multinationales vers le Vietnam.

Cette tendance se poursuivra à mesure que le Vietnam s’intégrera plus profondément dans le monde grâce à des accords de libre-échange.

En plus de la dynamique de la tendance structurelle à long terme, la reprise de la production et de la consommation au Vietnam ainsi que dans ses pays partenaires exportateurs sera un « soutien » pour la croissance de l’activité commerciale du Vietnam en 2021.

Coopérant en étroite relation avec les activités commerciales, l’industrie portuaire et logistique devrait connaître une année florissante, selon la VDSC.

Fitch Solutions Macro Research, agence de notation relevant de Fitch Group, a prévu que le chiffre d’affaires du Vietnam augmenterait à un taux annuel moyen de 11 % sur la période 2021-2024, grâce à une intensification significative les relations commerciales bilatérales avec un certain nombre de pays dans le cadre de l’accord de libre-échange Union européenne - Vietnam (EVFTA) et de l’accord de Partenariat régional économique global (RCEP).

Le Vietnam développe activement ses infrastructures logistiques, car il s’agit de l’une des « clés » importantes dans le contexte du déplacement et de l’expansion des chaînes d’approvisionnement international hors du marché chinois, pour la période post-COVID-19.

Outre de nombreux projets de développement d’infrastructures routières, les infrastructures portuaires en eau profonde sont également développées, telles que le port en mer profonde de Gemalink à Cái Mép-Thi Vai, qui sera mise en opération en 2021, et les ports de Lach Huyên No 3 et No 4, qui devraient fonctionner à partir de 2025.

Le système portuaire en eau profonde peut non seulement accueillir de grands navires, mais réduire également les coûts logistiques, car cela évite de transborder les marchandises dans un pays tiers, ce qui contribue à améliorer la compétitivité des services logistiques du Vietnam.

NDEL