Le Vietnam a exporté plus de 6 millions de tonnes de riz en 2020

Vendredi, 08 janvier 2021 à 16:01:44
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : qdnd.vn

Nhân Dân en ligne - Selon les estimations le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce, les exportations de riz du Vietnam en 2020 ont atteint 6,15 millions de tonnes, soit 3,07 milliards de dollars. Bien que la quantité de riz exportée ait diminué d’environ 3,5 % par rapport à 2019, principalement dans le but d’assurer la sécurité alimentaire nationale, la valeur des exportations a, quant à elle, augmenté de 9,3 %.

Toujours selon le ministère, le prix moyen à l’exportation du riz sur toute l’année est estimé à 499 dollars par tonne, soit une augmentation de 13,3 % par rapport à 2019.

C’est le prix annuel moyen le plus élevé de ces dernières années, ce qui a apporté de grands avantages aux agriculteurs vietnamiens, a estimé le ministère de l’Industrie et du Commerce.

Les exportations de riz du Vietnam continuent de s’orienter vers du riz de haute qualité et une valeur ajoutée plus élevée. Dans le même temps, les agriculteurs et les commerçants ont récemment montré un grand intérêt pour l’amélioration de la qualité et de la traçabilité afin que leur produit puisse répondre aux normes strictes de marchés exigeants tels que l’UE, la République de Corée et les États-Unis.

Auparavant, le 24 mars 2020, le Vietnam avait suspendu ses activités d’exportation de riz pour assurer la sécurité alimentaire, en raison des préoccupations concernant la crise alimentaire causée par la pandémie de Covid-19. Peu de temps après, un débat a eu lieu entre les différents ministères concernant l’arrêt des exportations de riz. Peu de temps après, le 1er mai 2020, le Premier ministre a convenu avec le ministère de l’Industrie et du Commerce de reprendre les exportations de riz.

Selon l’Association alimentaire du Vietnam, le Vietnam a gagné plus de 3 milliards de dollars en exportant du riz en 2020, soit une augmentation d’une année sur l’autre de plus de 10 %. Le secteur du riz devrait à nouveau afficher une croissance élevée cette année lorsque les accords de libre-échange de nouvelle génération (ALE) que le Vietnam a signés avec des partenaires étrangers entreront en jeu.

Le vice-président de l’Association alimentaire du Vietnam, Dô Hà Nam, a déclaré que 2020 avait été une année fructueuse pour les exportations de riz vietnamien et qu’il attribuait à la demande croissante dans de nombreux pays et à l’amélioration de la compétitivité du riz vietnamien dans le monde. Au milieu des difficultés posées par la pandémie actuelle du COVID-19, les exportateurs de riz ont rapidement procédé aux ajustements appropriés et recherché activement de nouveaux marchés tout en exploitant pleinement les avantages apportés par les ALE.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce continuera de soutenir les exportateurs en fournissant des informations sur la demande du marché et en renforçant les efforts de promotion du commerce.

Jusqu’à présent, on constate que les deux objectifs majeurs fixés par le gouvernement et le Premier ministre pour la production et l’exportation de riz ont été atteints. En conséquence, la sécurité alimentaire du Vietnam a été garantie tout au long de 2020, même dans les moments les plus difficiles de la pandémie et avec la demande croissante des acheteurs étrangers.

Entre-temps, le gouvernement, le Premier ministre et le ministère de l’Industrie et du Commerce ont pris l’initiative de soutenir les activités d’exportation, de résoudre les éventuelles difficultés et de créer des conditions favorables pour que les agriculteurs et les commerçants puissent bénéficier de prix compétitifs à l’exportation.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: