Vietnam - États-Unis vers la balance commerciale

Vendredi, 08 janvier 2021 à 12:00:09
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Trân Tuân Anh, a un appel téléphonique avec le représentant en chef du commerce américain (USTR), Robert Lighthizer. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Les ministères et services vietnamiens continueront de coopérer activement avec leurs partenaires américains pour répondre globalement aux préoccupations des États-Unis et du Vietnam, afin d’entretenir des relations commerciales stables.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Trân Tuân Anh, qui est également président du Conseil du commerce et de l’investissement entre le Vietnam et les États-Unis (TIFA), a récemment eu un appel téléphonique avec le représentant en chef du commerce américain (USTR), Robert Lighthizer, pour discuter des questions liées au commerce bilatéral entre les deux pays.

Lors de l’appel téléphonique, les deux parties ont estimé que les relations entre le Vietnam et les États-Unis se développaient fortement dans tous les domaines. Dans le même temps, elles se sont déclarées convaincues que les relations bilatérales continueront de maintenir leur élan de croissance, qui avec la coopération économique et commerciale est le centre d’intérêt et la force motrice majeure du développement des relations bilatérales.

Trân Tuân Anh, s’est également déclaré profondément préoccupé par l’ouverture officielle par les États-Unis d’une enquête au titre de l’article 301 de la loi sur le commerce de 1974 concernant la politique monétaire et l’importation et l’utilisation de bois du Vietnam.

Cette enquête pourrait entraîner de nombreux effets indésirables, tels que nuire aux relations bilatérales, à la confiance stratégique et aux efforts visant à promouvoir la coopération entre les deux pays, mais également affecter directement des milliers d’entreprises et des millions de travailleurs et de consommateurs au Vietnam et aux États-Unis, a-t-il souligné.

Le ministre vietnamien a rappelé le point de vue du gouvernement vietnamien selon lequel le Vietnam est un pays en développement avec un potentiel économique limité et que l’administration de sa politique monétaire vise à contrôler l’inflation et à stabiliser la macro-économie et non pas à créer un avantage concurrentiel injuste dans le commerce international.

Récemment, les échanges de devises ne visaient pas à sous-évaluer la monnaie, mais à consolider les réserves de change à un niveau très bas par rapport à d’autres pays de la région, contribuant ainsi à atteindre l’objectif de renforcement de la sécurité financière et monétaire nationale et de consolider la notation financière nationale. De plus, l’importation et l’utilisation du bois sont strictement contrôlées, garantissant le respect de toutes les réglementations légales.

Dans le plus grand respect des lois des deux pays, le Vietnam est prêt à coopérer étroitement et à soutenir activement les États-Unis dans le processus d’enquête, a-t-il déclaré.

Il a proposé au représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, de demander à l’USTR de mener des enquêtes de manière équitable, approfondie et transparente, en examinant attentivement les problèmes et les impacts potentiels pour en tirer les conclusions les plus objectives et raisonnables possibles. Ainsi, les deux parties pourront clore l’affaire d’un commun accord et les produits vietnamiens ne subiront pas de droits de douane.

Pour sa part, Robert Lighthizer, a grandement apprécié les résultats du dialogue politique à travers le mécanisme du Conseil TIFA durant ces derniers temps et a déclaré que les deux parties ont discuté et trouvé des solutions dans un laps de temps très court, pour résoudre de manière satisfaisante de nombreux problèmes économiques et commerciaux.

En ce qui concerne l’affaire de l’ouverture de l’enquête au titre de l’article 301 mené par l’USTR, il a déclaré que l’USTR est actuellement en train d’enquêter, de synthétiser et d’évaluer tous les commentaires relatifs à l’affaire, et n’a pas encore discuté de ses conclusions avec le Vietnam. Les informations sur le régime tarifaire de l’USTR sur les exportations vietnamiennes sont inexactes, a-t-il assuré.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: