Le Vietnam donne la priorité au développement des grands ports maritimes

Lundi, 04 janvier 2021 à 14:12:22
 Font Size:     |        Print
 

Le port Cái Mép-Thi Vai à Hô Chi Minh-Ville. Photo : tapchitaichinh.vn.

Nhân Dân en ligne - Le vice-ministre vietnamien des Communications et des Transports, Nguyên Nhât, a souligné la nécessité de donner la priorité au développement des principaux ports et ensemble de ports maritimes au cours des dix prochaines années.

S’exprimant lors d’un séminaire sur le plan directeur pour le développement du système portuaire du Vietnam dans la période 2021-2030, avec une vision à l’horizon 2050, organisé le 30 décembre par l’Administration maritime vietnamienne (VMA), le vice-ministre Nguyên Nhât a souligné les progrès considérables, en termes de qualité, du système national des ports maritimes ces dernières années, affirmant que cela correspond aux objectifs de développement fixés dans le plan approuvé.

Le système portuaire a contribué à créer un élan pour le développement des zones économiques, industrielles et urbaines côtières, assurant les activités d’import-export et le transport des marchandises à travers les ports maritimes, répondant ainsi aux exigences en matière de développement socioéconomique et d’intégration économique internationale, a déclaré le vice-ministre Nguyên Nhât.

Dans les années 2000, le volume total de marchandises transitant par les ports maritimes du pays s’élevait à environ 82 millions de tonnes. Ce chiffre est passé à 654 millions de tonnes en 2019 et devrait atteindre 670 millions de tonnes en 2020.

Le vice-ministre Nguyên Nhât a déclaré que le développement des infrastructures maritimes est nécessaire pour promouvoir le développement socioéconomique national et répondre à la demande croissante d’activités de transport international.

Dans le cadre du plan directeur, le volume de fret passant par les ports sera de 1,14 à 1,42 milliard de tonnes par an d’ici 2030. Les ports du pays devraient desservir 10,1 à 10,3 millions de passagers par an. D’ici 2050, le volume de fret devrait passer de 2,8 à 3,3 tonnes et le nombre de passagers de 14,4 à 15,1 millions de passagers par an.

Selon les statistiques de la VMA, en 2019, le Vietnam comptait 588 ports, soit quatre fois plus qu’en 2000. Le volume total de fret traité par les ports atteignait 664,6 millions de tonnes, soit huit fois plus qu’en 2000.

Le coût total du développement des infrastructures portuaires du Vietnam jusqu’en 2030 est estimé entre 6,5 milliards de dollars et près de 8,7 milliards de dollars (hors investissement pour les ports et les quais spécialisés).

Le développement des ports maritimes du Vietnam reste sur la bonne voie, avec plusieurs ports maritimes en eau profonde en activité dans les régions du Nord et du Sud et d’autres qui devraient être construits dans la région centrale.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a récemment publié une directive demandant la mise en œuvre de mesures pour connecter efficacement les infrastructures de transport et réduire les coûts logistiques, qui représentent désormais en moyenne 21 % du prix d’un produit.

La logistique représente désormais 3 à 4 % du PIB et affiche un taux de croissance rapide de 15 à 20 % chaque année. Le secteur devrait contribuer de 8 à 10 % du PIB d’ici 2025 grâce aux leçons tirées des pratiques logistiques des pays développés.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: