Le Vietnam et le Canada veulent intensifier leur coopération commerciale

Lundi, 05 octobre 2020 à 09:59:25
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA

Nhân Dân en ligne – Le Canada et le Vietnam entretiennent des relations étroites dans le domaine du commerce. « Ces relations ont été établies sur la base de relations diplomatiques populaires solides », a constaté Kendal Hembroff, directrice générale chargée des négociations et des politiques commerciales du ministère canadien des Affaires mondiales (GAC), lors d’une visioconférence organisée le 1er octobre par le Conseil de commerce Canada-Vietnam.

À l’heure actuelle, le Vietnam est le plus grand partenaire commercial aséanien du Canada. En 2019, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 7,8 milliards de dollars canadiens (soit 6,01 milliards de dollars américains), contre 6,5 millions de dollars canadiens en 2018. Dans le domaine de l’éducation, le Vietnam est le pays de l’ASEAN qui a le plus grand nombre d’étudiants faisant leurs études au Canada et le cinquième pays de provenance des étudiants étrangers accueillis au Canada.

Un an après l’entrée en vigueur du Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), les exportations vietnamiennes vers le Canada ont augmenté de 29,7 % et les exportations d’équipements électroniques de 72 %. En sens inverse, les exportations canadiennes vers le Vietnam ont enregistré une augmentation impressionnante : les exportations de viande ont augmenté de 230,7 % et celles de céréales de 61,2 %.

Kendal Hembroff a suggéré qu’un accord commercial intégral entre le Canada et l’ASEAN profitera à toutes les parties concernées. « Un tel accord aidera le Vietnam à optimiser les opportunités offertes par les accords de libre-échange dont il est membre », a-t-elle ajouté.

Durant les six premiers mois de 2020, les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Canada ont connu une croissance modeste de 0,1 % à cause de la pandémie de COVID-19. Cependant, le Vietnam se trouve toujours dans les 10 premiers exportateurs de produits de la mer du Canada.

Selon l’ambassadeur vietnamien au Canada, Pham Cao Phong, le Vietnam est un pays qui s’engage de façon dynamique dans les accords de libre-échange, il peut donc servir de porte d’entrée pour les marchandises canadiennes sur le marché de 660 millions de consommateurs que représente l’ASEAN.

De son côté, la directrice du Conseil de commerce Canada-Vietnam, Julie Nguyen, a dit : « La coopération économique est devenue l’une des priorités de l’ASEAN et du Canada ».

Dans le contexte où les relations commerciales entre l’ASEAN et le Canada ont un fort potentiel de croissance, les experts canadiens ont estimé qu’il était indispensable d’établir un mécanisme favorisant davantage le commerce et que l’accord de libre-échange Canada-ASEAN servira de base pour fortifier les engagements de coopération entre les deux parties.

NDEL