Le Vietnam propose des mesures de relance économique post-Covid-19 pour l’ASEAN

Jeudi, 30 juillet 2020 à 21:46:58
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung lors du dialogue de haut niveau en ligne sur la reprise économique de l’ASEAN après le Covid-19. Photo : PCV.

Nhân Dân en ligne - Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, chef du Groupe de travail du Conseil de coordination de l’ASEAN sur les urgences de santé publique, a participé le 30 juillet à un dialogue de haut niveau sur la reprise économique de l’ASEAN après le Covid-19.

Lors de la téléconférence, des experts de la Banque mondiale, de la Banque asiatique de développement, de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique et du Forum économique mondial ont émis des doutes sur les perspectives des économies régionales et mondiales en raison de l’impact négatif de la pandémie de Covid-19.

Les intervenants ont souligné qu’il était nécessaire de coordonner les actions entre les pays et les secteurs connexes face à la maladie, afin de faciliter la reprise économique. Plusieurs d’entre eux ont suggéré que la priorité devrait être donnée à un certain nombre de domaines tels que les soins de santé, la protection sociale, l’éducation, la sécurité alimentaire et les infrastructures de haute qualité, parallèlement à l’application de la technologie numérique et à la quatrième révolution industrielle.

Le processus de relance économique postépidémique de l’ASEAN doit être soigneusement étudié pour éviter d’affecter la mise en œuvre des objectifs communs de développement durable que l’ASEAN et la région ont poursuivi au cours de ces dernières années, ont-ils souligné.

Le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a recueilli les idées des intervenants, affirmant que le processus de reprise économique devra être mené étape par étape en se concentrant sur les domaines tels que la production, le tourisme et les transports et qu’il devra être adapté à la situation réelle, en tenant compte des groupes sociaux défavorisés.

Les mesures de relance devraient être mises en œuvre à court, moyen et long terme, conformément à la mise en œuvre du double objectif de prévention des épidémies et de relance économique, a déclaré Nguyên Quôc Dung.

En tant que président du groupe de travail du Conseil de coordination de l’ASEAN (ACC) sur les urgences de santé publique (ACCWG-PHE), le vice-ministre vietnamien a appelé le secteur privé, les organisations internationales et les partenaires de l’ASEAN à participer et à contribuer à la rédaction de l’ensemble du plan de relance de l’ASEAN.

Le plan de redressement global est un document ouvert, qui sera régulièrement mis à jour et ajusté par les agences autorisées de l’ASEAN pour correspondre au développement réel de l’épidémie de Covid-19, a noté Nguyên Quôc Dung. Mais le plan doit être orienté vers une ASEAN centrée sur les personnes pour assurer la sécurité de la population, ainsi que pour prendre soin des groupes sociaux défavorisés.

On s’attend à ce que le plan global soit soumis aux dirigeants de l’ASEAN pour examen et commentaires, lors du 37e Sommet de l’ASEAN prévu en novembre.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: