Vietnam

L'IPC prévisionnel en 2020 augmentera de 3,5% à 4,0%

Jeudi, 02 juillet 2020 à 11:59:47
 Font Size:     |        Print
 

La gestion des prix et le contrôle de l'inflation en 2020 seront beaucoup plus complexe et difficile que ces dernières années. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - L'objectif de maîtriser l'inflation en dessous de 4% en 2020 sera atteint si l'IPC (indice des prix à la consommation) des mois restants de l'année augmente en moyenne de 0,6% par mois.

Il s’agit des estimations des experts lors de la conférence tenue le 2 juillet à Hanoi sur l’évolution du marché des prix du Vietnam au cours des 6 premiers mois de l'année et les prévisions pour toute l'année 2020.

Au début de l’année, les experts avaient prévu que l'IPC augmenterait en moyenne de 3,5% (+/- 0,5%). Mais jusqu'à présent, l'IPC en juin a augmenté de 0,66% par rapport au mois précédent. Il s'agit de la plus forte augmentation depuis 2016. L'IPC moyen des 6 premiers mois a augmenté de 4,19% par rapport à la même période de 2019. L'inflation de base en juin a augmenté de 0,07% par rapport au mois précédent et de 2,45% sur un an.

Selon le professeur associé docteur Ngô Tri Long, économiste, la gestion des prix et le contrôle de l'inflation en 2020 seront beaucoup plus complexe et difficile que ces dernières années, puisque le monde connait une crise sans précédent à cause de l’épidémie de Covid-19. La pandémie empêche le développement de l’économie. Hormis cela, le choléra porcin africain a provoqué des dommages sans précédent, entraînant une hausse des prix du porc domestique.

Il est nécessaire de continuer à affirmer la confiance en marché dans le contrôle de l'inflation et la stabilité macroéconomique du gouvernement et des organismes concernés. En général, la pression existe, mais elle peut être surmontée lorsque les régulateurs des politiques sont prudents et se concentrent sur le contrôle de l'inflation, de sorte que l'objectif de contrôler l'inflation à 4% peut être atteint », a-t-il souligné.

Pour cela, il a déclaré que la gestion des prix et la stabilisation des prix devraient continuer à être renforcées afin de contrôler l'inflation et d'assurer la stabilité macroéconomique, tout en suivant de près l'évolution de l'IPC pour réaliser des ajustements en temps opportun.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: