Les opportunités d’investissements et d’affaires au Vietnam après la fin de la pandémie de COVID-19

Dimanche, 31 mai 2020 à 21:41:06
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo : VGP

Nhân Dân en ligne - Le ministère vietnamien des Affaires étrangères et l’Ambassade du Vietnam au Royaume-Uni se sont coordonnés avec Asia House Organisation pour organiser le 29 mai un séminaire en ligne intitulé « Vietnam : opportunités d’investissements et d’affaires après la fin de la pandémie de COVID-19 ».

Cet événement a vu la présence du vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son, des représentants des Ministère des Affaires étrangères, de l’Industrie et du Commerce, et du Plan et de l’Investissement, du directeur général d'Asia House, Michael Lawrence, et des représentants d’une quarantaine de grandes sociétés et entreprises britanniques telles que HSBC, De La Rue, KPMG, Prudential et Standard Chartered.

Selon Bui Thanh Son, le séminaire était une occasion importante permettant de relier les entreprises britanniques aux agences gouvernementales vietnamiennes, de partager des informations sur les politiques et d’améliorer les opportunités de coopération avec les entreprises britanniques sur le marché vietnamien dans le contexte où les deux pays mettent en œuvre des mesures énergiques pour maîtriser prochainement l’épidémie de COVID-19 et relancer l'économie.

En tant que président de l'ASEAN 2020 et membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, le Vietnam a contribué activement à la promotion de la capacité d’adaptation de l’ASEAN et de sa cohésion dans la coordination des politiques et des actions entre l'ASEAN et ses partenaires importants, et au renforcement de la solidarité internationale et de la coopération multilatérale via les Nations Unies et l'Organisation mondiale de la santé pour régler les défis causés par la pandémie et construire un monde plus stable, sûr et durable.

Le vice-ministre des Affaires étrangères a indiqué que le Vietnam poursuivait ses efforts pour réaliser le double objectif de lutte contre la pandémie et de développement économique, en garantissant une croissance économique de 5% en 2020 et la sécurité de la population. Le gouvernement du Vietnam a pris de nombreuses mesures urgentes pour la production, les affaires, et l’amélioration de l’environnement pour attirer davantage d’investisseurs étrangers, notamment la création d’un groupe de travail spécial pour promouvoir les investissements après la fin de l’épidémie.

Il s’est déclaré convaincu que son pays pourrait remplir ces objectifs parce qu’il avait déployé tôt un modèle de contrôle de l'épidémie, mis en œuvre des mesures de relance économique, et profité des grands avantages du marché, de la population jeune et de la croissance de l’économie en transition numérique par rapport aux autres pays de la région, et d’un réseau de connexion vaste et complet d’accords de libre-échange avec près de 60 partenaires. Dans ce contexte, le Vietnam salue des entreprises étrangères, notamment britanniques, venant investir et faire des affaires au Vietnam, a-t-il souligné.

Selon Bui Thanh Son, grâce aux opportunités offertes par le processus du Brexit et aux atouts des deux pays, ils pourront promouvoir leur partenariat stratégique dans tous les domaines, notamment dans l’économie et le commerce.

Il a proposé aux investisseurs britanniques de profiter des opportunités via les politiques de promotion commerciale et d'investissement post-COVID-19 du Vietnam, le changement de la chaîne d’approvisionnement vers le Vietnam et la mise en œuvre des accords de libre-échange de nouvelle génération que sont l'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) et l'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA).

Lors du séminaire, les entreprises britanniques ont discuté avec les ministères et secteurs vietnamiens des questions telles que la coopération entre le Vietnam et le Royaume-Uni, les opportunités d'investissements pour les entreprises britanniques, les politiques d’encouragement commercial post-COVID-19 au Vietnam, et l’environnement des investissements et des affaires au Vietnam.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: