L’écosystème de start-up du Vietnam attire l’attention des investisseurs sud-coréens

Samedi, 30 novembre 2019 à 17:21:42
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – La République de Corée a élaboré une stratégie de renforcement des investissements au Vietnam dans les années prochaines, notamment dans le textile et l’habilement, selon les économistes.

Pour l'Agence sud-coréenne pour la promotion du commerce et de l'investissement (KOTRA), le Vietnam, un pays doté de plus de 96 millions d’habitants, est devenu un marché attrayant pour les investisseurs sud-coréens.

Selon la KOTRA, la plupart des procédures administratives ont été réformées afin de créer les meilleures conditions pour la production et les activités commerciales.

Le Vietnam a également des avantages géographiques dans la région, étant situé sur une route maritime reliant l'Europe à d'autres pays asiatiques. La jeune main-d’œuvre est un autre point attrayant.

Le gouvernement vietnamien a simplifié les procédures douanières et les taxes afin d'encourager davantage les investisseurs étrangers, a déclaré Yoon Joo-young, dirigeant de la KOTRA. Le bas coût de la main-d’œuvre est également un facteur séduisant les entreprises sud-coréennes.

En outre, le comportement des consommateurs vietnamiens est très similaire à celui des Sud-Coréens. Les générations nées dans les années 1980 et 1990 sont les principaux consommateurs, avec comme corollaire un secteur des services en plein essor.

En novembre 2018, la République de Corée est devenue le plus grand investisseur d’IDE (investissement direct étranger) au Vietnam.

Un rapport d’ESP Capital & Cento Ventures a montré qu’au cours des deux dernières années, l’écosystème de start-up du Vietnam ne cessait de se développer et se classait au troisième rang dans la liste des six pays membres de l’ASEAN, après l’Indonésie et Singapour.

Au cours des six premiers mois de cette année, le fonds d’investissement de la République de Corée a versé dans les start-ups du Vietnam la plus grande part avec 246 millions de dollars.

Dans le cadre du Festival des start-up et des technologies du Vietnam (Techfest 2019), une série de colloques et d’événements ont été organisée à Seoul et à Busan en République de Corée, ce qui a permis aux start-ups vietnamiennes d’explorer des opportunités de coopération avec des institutions financières et des fonds de capital-risque de ce pays.

Il s’agissait d’une bonne occasion pour les organes chargés d’éléments de l’écosystème de start-up et les décideurs politiques du Vietnam de mieux comprendre l’écosystème de start-up moderne de la République de Corée et puis, d’avoir une vue générale sur celui du Vietnam dans le processus d’intégration à l’écosystème de start-up mondial.

Venu au Vietnam en 2015, le fonds de capital-risque sud-coréen Nextrans a investi dans 10 start-ups du Vietnam avec des projets remarquables tels que Luxstay, JamJa, EcoTruck et Leflair.

Eddy Hong, directeur exécutif de Nextrans a affirmé que le Vietnam disposait de l’écosystème de start-up le plus actif en Asie du Sud-Est, donc très attrayant pour les investisseurs sud-coréens.

NDEL