Vinh Phuc souhaite attirer des investissements dans les hautes technologies

Samedi, 30 novembre 2019 à 17:21:37
 Font Size:     |        Print
 

Un vue générale du colloque. Photo: baodautu.vn

Nhân Dân en ligne – Un colloque intitulé « Vinh Phuc – une destination potentielle pour les entreprises européennes et américaines » a eu lieu le 27 novembre dans la province de Vinh Phuc (au Nord).

Selon le président du Comité populaire provincial, Nguyên Van Tri, sa localité est devenue un point d’intérêt des investissements dans le Nord avec 752 projets d'investissement national représentant 3,3 milliards de dollars et 378 projets d’investissement direct étranger (IDE) de 5 milliards de dollars. Pourtant, ces chiffres ne répondent pas encore aux objectifs d’investissements au service du développement socioéconomique, a-t-il poursuivi.

De nombreux grands groupes tels que Toyota, Honda, Daewoo, Samsung et Compal ont investi dans divers domaines de la province, notamment dans l’industrie de transformation, la production et l’assemblage de produits high-tech. La plupart des investisseurs étrangers viennent d’Asie du Nord-Est tels que le Japon et la République de Corée, tandis que ceux venant d’Europe et des États-Unis représentent encore un taux très modeste (près de 3%).

Dans les temps à venir, Vinh Phuc souhaite développer des projets de hautes technologies liés à la protection de l’environnement dans des domaines clés comme l’industrie automobile et des motos, l’électronique, les télécommunications, la transformation alimentaire et l’agriculture.

Selon le vice-ministre du Plan et de l’Investissement Vu Dai Thang, après que le Vietnam a signé l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) et l’accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) avec ses partenaires, de nombreuses délégations du gouvernement, des ministères et des localités ont activement renforcé leurs activités de promotion d’investissement en Europe et aux États-Unis afin de promouvoir des projets de hautes technologies liés à la protection de l’environnement, aidant ainsi les investisseurs de ces continents à mieux comprendre l’environnement d’investissement du Vietnam.

Vu Dai Thang a souligné que ces dernières années, Vinh Phuc avait créé un écosystème industriel répondant aux demandes des investisseurs européens et américains qui étaient très exigeants. De plus, la localité se trouve dans la zone économique de pointe du Nord et le couloir économique Kunming – Lào Cai – Hanoi – Quang Ninh.

Le vice-ministre s’est déclaré convaincu que Vinh Phuc deviendrait une destination idéale pour les investisseurs européens et américains grâce à ses avantages ainsi qu’aux soutiens des autorités locales.

Grâce aux opportunités apportées par le CPTPP, Vinh Phuc a réussi à maintenir sa croissance à l’exportation.

Au cours des neuf premiers mois de cette année, le chiffre d’affaires à l'exportation du fabricant de freins Nissin Vietnam, implanté dans la commune de Quat Luu, district de Binh Xuan, a augmenté de plus de 25% par rapport à la même période de l'année précédente, grâce au CPTPP.

Cette année, outre les commandes de partenaires traditionnels tels que Nissin Kogyo Japan, Nissin Thailand et PT Chemco Indonesia, cette entreprise à participation japonaise est parvenue à exporter ses produits vers de nouveaux marchés, dont la Malaisie, le Brésil, les Philippines, les États-Unis et l'Inde.

À la fin du mois de septembre, elle avait expédié plus de 662 millions de produits, générant un chiffre d'affaires de près de 29 millions de dollars, soit une hausse de plus de 25% en glissement annuel.

NDEL