Les producteurs alimentaires vietnamiens invités à stimuler leurs exportations

Vendredi, 15 novembre 2019 à 15:20:41
 Font Size:     |        Print
 

Des experts lors du Forum sur l'alimentation du Vietnam, le 13 novembre à Hô Chi Minh-Ville. Photo : haiquanonline.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Les producteurs alimentaires vietnamiens doivent améliorer la qualité, adopter les normes internationales et surmonter les barrières commerciales imposées par les autres pays pour stimuler leurs exportations, ont souligné des experts lors du Forum sur l'alimentation du Vietnam tenu le 13 novembre à Hô Chi Minh-Ville.

Le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Dô Thang Hai, a déclaré que les nombreux accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux signés par le pays ouvraient de nombreuses possibilités aux entreprises vietnamiennes de stimuler leurs exportations.

Les exportations de produits agricoles et alimentaires ont enregistré une bonne croissance ces dernières années, mais les entreprises ont été confrontées à des exigences strictes sur de nombreux marchés.

Vianney Lesaffre du Centre du commerce international (ITC) a déclaré qu’il existait une tendance croissante à appliquer des barrières non tarifaires sur le marché international.

Les mesures non tarifaires (MNT) sont des mesures officielles, autres que les tarifs douaniers ordinaires, qui peuvent potentiellement avoir une incidence sur le commerce international des marchandises, la modification des volumes échangés ou des prix, ou les deux. Ils comprennent des mesures et normes techniques ainsi que des réglementations sur les procédures douanières, les mesures para tarifaires, les mesures financières, la prohibition, a fait savoir Vianney Lesaffre.

L'ITC et l'Agence de promotion du commerce du Vietnam (Vietrade) mènent conjointement un programme de MNT afin d'identifier les réglementations commerciales les plus difficiles auxquelles les entreprises vietnamiennes sont confrontées, de définir des actions réalisables pour surmonter les obstacles, réduire les coûts et améliorer la compréhension des MNT et des procédures associées.

Nguyên Thi Minh Thuy, directrice par intérim du Centre d'application des technologies de l'information de Vietrade, a ajouté que, outre le programme relatif aux MNT, le Vietrade avait également collaboré avec l'ITC pour d'autres projets tels que le Centre d'échange pour le développement durable (T4SD) au Vietnam et l'Initiative SheTrades de l'ITC qui vise à connecter trois millions de femmes entrepreneures aux marchés internationaux d’ici 2021.

Pour stimuler les exportations, les entreprises vietnamiennes doivent comprendre les exigences spécifiques de leurs marchés cibles, améliorer leurs stratégies de marketing et créer des marques, ont déclaré d'autres délégués.

Andreas Krey, directeur général du Bureau allemand pour le développement de la Thuringe, a remarqué que les consommateurs allemands étaient de plus en plus friands des produits vietnamiens grâce à l'amélioration de la qualité.

Il a déclaré qu'il voyait beaucoup d'opportunités pour les deux parties d'exporter des produits sur leurs marchés respectifs et que le Vietnam devrait renforcer la coopération, par exemple en créant des entreprises communes, afin de partager leurs expériences dans la production de qualité.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: