47e conférence internationale sur le poivre à Bà Ria–Vung Tàu

Vendredi, 15 novembre 2019 à 11:06:06
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : sggp.org.vn

Nhân Dân en ligne – Le Ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural et l’Association internationale du poivre (IPC) ont conjointement organisé le 12 novembre à Vung Tàu, province de Ba Ria – Vung Tàu (au Sud), la 47e conférence internationale sur le poivre avec la participation de 400 délégués venant de 25 pays.

La conférence s’est déroulée dans le contexte où la production et le commerce de poivre dans le monde sont affectés par de nombreux facteurs néfastes tels que la chute successive des prix du poivre, les changements climatiques imprévisibles et les maladies. De plus, les consommateurs ont tendance à choisir des produits de bonne qualité répondant aux normes de sécurité alimentaire, tandis que le prix bondit à cause de l’augmentation des coûts de production.

L’événement était donc une bonne occasion pour les participants de discuter des mesures afin de développer durablement le secteur du poivre, satisfaisant la demande mondiale au présent et dans le futur.

Lors de son discours, le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Quôc Doanh, a indiqué que le Vietnam était le premier producteur et exportateur de poivre du monde avec plus de 250 000 tonnes de poivre exportés par an, soit 40% des exportations mondiales.

Il a souligné que le secteur du poivre du Vietnam avait créé des emplois à plus de 200 000 familles de paysans, en indiquant que le Vietnam ne cessait d’appliquer les nouvelles technologies dans la production et la transformation du poivre afin de répondre aux normes de sécurité alimentaire des marchés les plus exigeants.

Au cours des huit premiers mois de cette année, le Vietnam a exporté 224 000 tonnes de poivre, pour une valeur de 571 millions de dollars (+27,9% en volume mais -2,1% en valeur en un an). Une situation due à la forte baisse (-23,4% en un an) du prix à l’export, selon le Département général des Douanes.

Selon les prévisions de la Banque mondiale et de l’Association du poivre du Vietnam, les exportations mondiales de poivre ne pourront pas se redresser ces prochains mois du fait de la chute continue des cours sur le marché mondial.

La consommation mondiale moyenne est estimée à environ 510 000 tonnes/an, alors que la production mondiale a atteint 557 000 tonnes en 2018, et 602 000 tonnes sont prévues cette année. En raison de ce surplus de l’offre, le cours à l’export sur le marché mondial ne pourra pas se redresser d'ici la fin de l’année.

NDEL

  Partager cet article