Vietnam : « passerelle » du Mozambique pour entrer dans le marché aséanien

Vendredi, 13 septembre 2019 à 13:30:58
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur du Mozambique au Vietnam, Leonardo Pene. Photo : Baoquocte.

Nhân Dân en ligne – L’ambassadeur du Mozambique au Vietnam, Leonardo Pene, prend en haute considération l’importance du Vietnam comme une « passerelle » de son pays pour accéder au marché aséanien.

Agir ensemble pour le développement

Selon le diplomate mozambicain Leonardo Pene, le Mozambique est un marché prometteur, avec des ressources naturelles énormes et de grands potentiels pour développer l’agriculture. En outre, ce pays africain dispose également des infrastructures d’énergie, d’agriculture et de tourisme modernes. Il s’agit des domaines dans lesquels le Vietnam pourra trouver des opportunités de coopération avec la partie mozambicaine.

L’ambassadeur Leonardo Pene a partagé que son pays réalisait plusieurs politiques préférentielles dans le but d’attirer les investissements directs étrangers. En outre, le gouvernement mozambicain a également établi un cadre juridique, après avoir signé des accords et traités bilatéraux avec un grand nombre de partenaires internationaux, y compris le Vietnam.

En particulier, le Mozambique met en œuvre d’un certain nombre d’instruments juridiques tels que la protection des droits de propriété, y compris la propriété intellectuelle et industrielle, l’équité en matière d’indemnisation, la remise d’argent gratuite, la non-discrimination entre investisseurs étrangers et domestique, etc.

En particulier, les économies mozambicaine et vietnamienne présente de nombreuses similitudes. D’une part, il s’agit des deux économies émergentes avec des politiques macroéconomiques favorables à encourager les flux d’investissements étrangers. Les deux pays considèrent également que l’industrialisation et la modernisation sont associées au développement économique, en mettant l’accent sur le développement de l’agriculture et de l’industrie. D’autre part, les marchés des deux pays sont en train de passer le pays d’une économie planifiée, concentrée et subventionnée à une économie de marché.

Profiter de tous les potentiels

En évaluant la coopération entre le Vietnam et le Mozambique au cours des dernières années, l’ambassadeur Leonardo Pene a souligné les relations d’amitié, de solidarité et de coopération étroites entre les deux peuple pendant la lutte pour la libération et l’indépendance nationale de chaque pays dans le passé. Aujourd’hui, le Vietnam et le Mozambique poursuivent encore leurs efforts pour consolider et élargir leur coopération politique, diplomatique, socio-économique et commerciale.

Selon le diplomate mozambicain, la coopération bilatérale entre les deux pays a connu beaucoup de bonnes réalisations au cours des dernières années, parmi lesquelles de nombreux accords et mémorandums signés entre les deux pays, notamment dans les domaines de la promotion du développement des ressources humaines, du commerce et des investissements.

La réforme économique et la stabilité politique au Mozambique offrent au Vietnam des possibilités d’investissement dans des domaines tels que l’agriculture, la pisciculture, les ressources minérales, la construction, l’énergie et les infrastructures. Movitel, joint-venture du groupe de télécommunication vietnamien Viettel dans ce pays africain - avec un investissement total de plus de 600 millions de dollars et le développement des cultures vivrières dans la province de Zambezia, doté d’un budget de 2,2 millions de dollars sont des exemples typiques pour la coopération fructueuse entre les deux pays.

NDEL