Le Vietnam est prêt à coopérer étroitement avec le FMI

Samedi, 13 avril 2019 à 17:46:58
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre (PM) vietnamien Vuong Dinh Huê (à droite) et le chef de la délégation d'experts du FMI, Alex Mourmouras. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam est déterminé à stabiliser la macroéconomie, à accélérer la restructuration économique, à améliorer l’environnement d’affaires et d’investissements et à promouvoir l’intégration économique mondiale.

C’est ce qu’a déclaré le Vice-Premier ministre (PM) du Vietnam, Vuong Dinh Huê, en recevant le 12 avril à Hanoi une délégation d’experts chargés de la consultation annuelle du Fonds monétaire international (FMI) au titre de l’Article IV, conduite par Alex Mourmouras.

Le Vice-PM Vuong Dinh Huê a informé les experts du FMI de la situation actuelle du Vietnam en termes de réforme macroéconomique.

Il a affirmé la volonté du Gouvernement vietnamien de garantir la transparence dans l'élaboration et la mise en œuvre des politiques économiques afin de restaurer la confiance des investisseurs et des entreprises et de stabiliser la macroéconomie.

Vuong Dinh Huê a appelé le FMI à poursuivre son assistance au Vietnam en matière de formation de cadres et de conseils concernant la politiques de gestion du marché boursier et des prix et le développement de la macroéconomie.

Les ministères et secteurs vietnamiens, quant à eux, s’engagent à travailler en étroite collaboration avec le FMI pour assurer l’efficacité de la coopération bilatérale.

Pour sa part, le chef de la délégation d’experts du FMI, Alex Mourmouras, a hautement apprécié les efforts du Gouvernement vietnamien pour stabiliser la macroéconomie et développer le secteur privé en tant que moteur du développement économique national. Par conséquent, l'économie vietnamienne dispose d’une bonne résilience et d'une bonne croissance en dépit des tensions commerciales et des fluctuations financières mondiales, a-t-il indiqué.

Alex Mourmouras a félicité le Vietnam pour ses réalisations remarquables obtenues dans la restructuration du secteur bancaire, la maîtrise de l’inflation et la réduction du déficit budgétaire et de la dette publique. Cela témoigne que les politiques du Gouvernement vietnamien sont sur la bonne voie, permettant de faire du Vietnam une véritable économie de marché.

Alex Mourmouras a aussi relevé les défis auxquels le Vietnam doit faire face cette année comme les conflits commerciaux internationaux, les risques de la cybersécurité, l’instabilité de la macroéconomique ou les lacunes des réformes administratives.

Les experts du FMI ont suggéré au Gouvernement vietnamien de valoriser le rôle du secteur privé et d'améliorer les compétences des banques commerciales dans les temps à venir.

Le FMI effectue chaque année une consultation au titre de l’article IV de ses statuts qui stipule que le Fonds « exerce une ferme surveillance sur les politiques de change des États membres ». Le même article précise aussi que « chaque État membre fournit au Fonds les informations nécessaires à cette surveillance et, à la demande du Fonds, a des consultations avec ce dernier sur ces politiques ».

NDEL