Les poissons-chats vietnamiens : une nouvelle opportunité sur le marché mondial

Mercredi, 13 février 2019 à 14:31:43
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA

Nhân Dân en ligne – Les poissons-chats vietnamiens sont devenus des concurrents sérieux vis-à-vis des cabillauds sur le marché mondial, en particulier aux États-Unis.

L’Association américaine de la pêcherie (USSIA) prévoit que les stocks seront faibles sur l’ensemble du globe en diminuant à 1,5 millions de tonnes, soit une baisse de 90 000 tonnes par rapport à 2018.

Cette espèce est en effet en forte régression due à la progression des courants marins chauds dans plusieurs zones de production dont le golfe d'Alaska des États-Unis. Le Canada subit aussi une chute de la production de cabillauds, ce qui entraînera une pénurie des filets de cabillauds sur les marchés américain et européen en 2019. Cette situation constitue une bonne opportunité pour les poissons-chats du Vietnam, ont observé les producteurs vietnamiens.

En 2018, la filière de poissons-chats du Vietnam a connu des résultats remarquables. Les exportations ont atteint 2,26 milliards de dollars (+26% par rapport à 2017). Vinh Hoan, une compagnie installée dans la province de Dông Thap, a exporté l’année dernière pour une valeur de 378 millions de dollars (+26%), a fait savoir sa directrice générale Nguyên Ngô Vi Tâm.

En 2019, dans le delta du Mékong, la surface réservée à la production des poissons-chats pourrait augmenter de 3 800 ha. La production nationale atteindrait 3 millions de tonnes (+4,6%).

Le ministère de l’Agriculture et de Développement rural veut faire croître en 2019 le chiffre d’affaires de la filière des poissons-chats à 2,3 milliards de dollars.

NDEL