Il est nécessaire de disposer des forces réelles pour mieux s’intégrer à l’économie mondiale

Mercredi, 06 février 2019 à 14:35:01
 Font Size:     |        Print
 

Le professeur agrégé et docteur Trân Dinh Thiên. Photo: NDEL

Nhân Dân en ligne – Lors d’une interview accordée au journal Nhân Dân, le professeur agrégé et docteur Trân Dinh Thiên s’est déclaré optimiste sur les indices de croissance économique du Vietnam en 2018 et confiant dans le développement des entreprises individuelles et dans la Résolution du 12e Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV) sur la stratégie de développement de l’économie maritime durable du pays jusqu’en 2030, vision 2045, récemment publiée.

Le journaliste : Selon vous, l’économie vietnamienne en 2018 a connu une croissance positive et favorable ?

Le professeur agrégé et docteur Trân Dinh Thiên : Oui, mes estimations sont positives sur l’économie en 2018. Les statistiques sont de plus en plus convaincantes. Tous les indices socio-économiques de 2018 ont dépassé les objectifs fixés, notamment ceux de la croissance et de stabilité, ce qui est une bonne nouvelle pour le pays. Nous avons réussi à entretenir la croissance et la stabilité au sein du monde qui connait de nombreuses fluctuations. En particulier, notre croissance a été liée à une nouvelle pensée en matière de modèle de croissance. Nous avons fait tous les efforts possibles pour atteindre une forte croissance sans compter la stabilité et l’inflation. En réalité, la croissance économique entraine toujours de l’instabilité. Pourtant, depuis deux ou trois ans, le gouvernement vietnamien a considéré la stabilité comme une base de développement. Son objectif stratégique à long terme n’est pas la croissance à tout prix, sans compromis sur l’environnement et le développement, mais il faut profiter des opportunités comme exploiter les potentiels. Par conséquent, le gouvernement vise toujours la stabilisation de la macroéconomie, la priorité absolue du développement durable.

Le journaliste : Notre gouvernement, quels résultats a-t-il obtenus dans ses réformes ?

Le professeur agrégé et docteur Trân Dinh Thiên : Comme j’ai dit, je prends en haute considération la stabilité car elle permet aux entreprises de prévenir les risques. Les entreprises ne renforcent ensuite leurs investissements dans tous les domaines que lorsqu’elles ont confiance en le gouvernement. Le gouvernement vietnamien a donc fait tous les efforts possibles pour intensifier les réformes et les résultats obtenus sont jugés impressionnants. La stabilité et les réformes ont aidé notre pays à remporter des succès dans les économies nationales et internationales.

Le journaliste : Un des résultats que nous avons obtenus dans l’économie, est-il la signature de l’Accord du partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) ?

Le professeur agrégé et docteur Trân Dinh Thiên : Le retrait des Etats-Unis de l’accord de partenariat transpacifique (TPP) a affecté grandement les intérêts du Vietnam car ce pays est le principal marché de nos exportations. Pourtant, les 11 autres pays dont le Vietnam se sont efforcés de parvenir à un nouvel accord, le CPTPP. Le Vietnam et le Japon sont les premiers pays qui ont apporté des contributions importantes à cet accord. Notre pays possède une économie évidemment moins puissante que les autres, mais avec plein d'enthousiasme, il est devenu un exemple, persuadant donc les autres pays de signer le CPTPP.

Nous avons aussi conjugué tous les efforts possibles pour accélérer l’accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam (EVFTA) pour un intérêt commun. Lors d’une réunion le 17 octobre 2018, la Commission Européenne a approuvé la soumission de cet accord au Conseil européen pour signature officielle fin 2018 et sa transmission au Parlement européen pour ratification au début 2019.

Le journaliste : Lors du 8e Plénum du Comité central du PCV du 12e mandat a été publié la Résolution sur la stratégie de développement de l’économie maritime durable du pays jusqu’en 2030, vision 2045. Le Parti et l’État ont donc déterminé l’importance de l’économie maritime. Selon vous, que faisons-nous pour mieux s’intégrer à l’économie mondiale ?

Le professeur agrégé et docteur Trân Dinh Thiên : Il est vrai que le Parti et l’État vietnamiens ont déterminé l’importance de la mer et de l’économie maritime. De plus, le développement de l’économie maritime est aussi un moyen d’attester et de défendre fermement la souveraineté du Vietnam sur ses mers et ses îles. Pour défendre la souveraineté et développer l’économie maritime, nous devons disposer de nos propres forces. Premièrement, nous devrons créer de grands groupes dans l’économie maritime. Deuxièmement, nous devrons accélérer l’application des progrès technologiques dans tous les domaines. Le gouvernement devra mettre en place les politiques de soutien en faveur des groupes et entreprises individuels. Cela nous permettra de s’intégrer profondément à l’économie mondiale.

Le journaliste : Nous vous remercions !

NDEL