Un journal britannique évoque des perspectives de l’investissement au Vietnam

Mercredi, 10 juin 2020 à 09:33:07
 Font Size:     |        Print
 

Le groupe Hòa Phat est l'une des dix premières sociétés cotées au Vietnam, avec une valeur de plus de 5 milliards de dollars. Photo : vneconomy.vn.

Nhân Dân en ligne - La page monétaire du journal The Mail a publié le 6 juin un article appelant les investisseurs britanniques à acheter des actions du Fonds Vietnam Opportunity de VinaCapital au motif que ce fonds opère depuis de nombreuses années au Vietnam avec de bons résultats de profit, dans le contexte où l'économie vietnamienne est en perspectives.

Selon l'auteure Joanne Hart, même avant la pandémie de Covid-19, il était assez évident que le Président Trump n'était pas un grand fan du Président chinois Xi Jinping. Le Covid-19 a intensifié ces tensions et incité de nombreuses entreprises à travers le monde à remettre en question leur dépendance à l'égard de la Chine pour leurs approvisionnements.

Mais les vêtements et les pièces détachées à prix réduits doivent provenir de quelque part, de sorte que les grandes entreprises ont cherché au-delà de la Chine pour trouver ce dont elles avaient besoin, d'autant plus que les coûts de main-d'œuvre chinois sont loin d'être aussi bas qu'avant. Le Vietnam est l'un des principaux bénéficiaires de cette tendance.

Les perspectives à long terme sont bonnes

Le Vietnam s'est transformé au cours des dernières décennies, générant une croissance économique d'environ 6% par an depuis le millénaire. Un nombre croissant de sociétés internationales s'approvisionnent en marchandises dans le pays, le gouvernement est déterminé à croître et la classe moyenne en expansion a de l'argent à dépenser.

Le pays a également mieux réussi que la plupart des autres la crise de Covid-19, avec seulement quelques centaines de cas et aucun décès connu. Le gouvernement a pris des mesures énergiques au début et un verrouillage de trois semaines a été assoupli fin avril, permettant aux gens de retourner au travail et aux restaurants, bars et magasins de rouvrir.

La plupart des experts estiment que, même si la croissance du PIB du Vietnam est limitée cette année, les perspectives à long terme sont saines.

Le Fonds Vietnam Opportunity de VinaCapital offre aux investisseurs britanniques un accès à l'expansion économique vietnamienne et le fonds verse également des dividendes afin que les actionnaires puissent profiter de la croissance du capital et des revenus, selon l’article.

Connu sous le nom de VOF, le Fonds a été créé en 2003 et a initialement rejoint AIM, mais il s'est déplacé vers le marché principal en 2016 et est maintenant membre de l'indice FTSE 250. Le prix d’une action est de 3,32 livres sterling et devrait augmenter au cours des prochaines années.

Le groupe est dirigé par Andy Ho, ancien directeur de la compagnie d’assurance-vie Prudential. Sous sa direction, le VOF a développé un historique de succès, investissant dans un large éventail d'entreprises locales avec un potentiel à long terme.

Des opportunités potentielles

Dans de nombreux cas, Andy Ho commence à investir dans des entreprises alors qu'elles sont encore privées. Des contrôles approfondis sont effectués sur ces activités pour s'assurer que les plans de croissance sont robustes et durables.

Si un investissement s’ensuit, Andy Ho et son équipe occupent souvent des postes au conseil d’administration afin de s’impliquer activement dans le développement des entreprises. Au fil du temps, ces entreprises sont soit vendues, moment auquel le VOF reçoit une part du produit, soit cotées sur le marché boursier vietnamien, moment auquel le VOF devient un actionnaire majeur.

L'approche a produit des récompenses cohérentes. Aujourd’hui, 80% des sociétés cotées du portefeuille de VOF ont commencé par des investissements privés, qui ont été transformés en grandes sociétés.

Le groupe de construction Hoà Phat, par exemple, était une entreprise privée évaluée à 400 millions de dollars (315 millions de livres sterling) lorsque Andy Hô a investi pour la première fois dans l'entreprise en 2007. Aujourd'hui, le groupe est l'une des dix premières sociétés cotées au Vietnam, avec une valeur de plus de 5 milliards de dollars.

Un autre investissement, dans la principale entreprise laitière Vinamilk, remonte à 2005, lorsque l'entreprise était une propriété privée et évaluée à 500 millions de dollars. Aujourd'hui, il vaut plus de 8 milliards de dollars.

Le VOF détient également un investissement important dans le plus grand groupe de joaillerie du Vietnam, Phu Nhuân Jewelry, qui achète et vend également de l'or. Il existe une forte tradition d'investissement dans l'or en Asie et Phu Nhuân en a profité pendant la pandémie de coronavirus, même si les ventes de bijoux traditionnels ont diminué.

Globalement, un peu plus de la moitié du portefeuille du groupe est investi dans des sociétés cotées en bourse vietnamienne. Ceux-ci couvrent une variété de secteurs, notamment les banques, les technologies de l'information, la construction et l'alimentation.

Aujourd'hui, le groupe est en pourparlers avec un certain nombre d'entreprises dans des domaines tels que la santé, l'éducation, l'alimentation et les boissons et la fabrication de produits recyclables - des secteurs susceptibles de croître, presque indépendamment du climat macro-économique.

Plus tard cette semaine, le VOF devrait informer les investisseurs de sa performance en mai. Les chiffres devraient être bons.

Au fil des ans, le VOF a investi dans plus de 200 entreprises et a mis en place un large réseau de contacts à travers le Vietnam afin que le groupe voie des opportunités que d'autres ne voient pas et chronomètre bien les investissements.

L’investissement dans les marchés émergents n'est jamais sans risque, mais le Fonds Vietnam Opportunitya fait ses preuves au fil des ans et devrait continuer à fonctionner, à mesure que le pays se développe et se développe. À 3,32 livres sterling par une action, les actions sont un achat à long terme. Et le dividende est un bonus attractif.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: