RCEP : diverses opportunités d’investissement vers le Vietnam

Mardi, 05 novembre 2019 à 14:14:37
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – En marge du 5e Sommet de l’ASEAN et des conférences connexes tenus du 2 au 4 novembre dans les villes thaïlandaises de Bangkok et de Nonthaburi, le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a exprimé la position du Vietnam à l’égard de l’Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP), le rôle du Vietnam dans la négociation de ce mémorandum, ainsi que les priorités du Vietnam pour la création lors de sa présidence de l’ASEAN 2020.

La conclusion des négociations du RCEP marque une étape très importante dans le processus d’intégration économique internationale du Vietnam en particulier, ainsi que de tous les pays participant au RCEP en général, notamment dans le contexte où la politique de protection commerciale devient une tendance populaire dans de nombreux pays

Après près de 7 ans de négociations, en particulier lors de la 28e session de négociation dans la ville vietnamienne de Da Nang en septembre dernier, tous les pays ont achevé la négociation de l’Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP) et mis fin la plupart des contenus de négociation sur l’ouverture du marché. En outre, les pays ont également parvenu à un consensus sur une révision juridique prochaine des termes de l’accord pour mettre en œuvre les procédures de signature en 2020.

Une fois mis en place, le RCEP créera un marché d’environ 3,5 milliards de consommateurs et un produit intérieur brut (PIB) d’environ 49 000 milliards de dollars, représentant environ 39% du PIB mondial, et deviendra la plus grande zone de libre-échange du monde, avec les engagements à ouvrir les marchés des biens, des services et des investissements, à simplifier les procédures douanières et à établir des règles d’origine pour faciliter les échanges. En outre, cet accord devrait promouvoir développer vigoureusement les chaînes de valeur dans la région et dans le monde, contribuant ainsi à promouvoir davantage le développement économique des pays de l’ASEAN, y compris le Vietnam et les pays partenaires.

En particulier dans le contexte des économies régionales et internationales confrontées à certains obstacles de la de protection commerciale, la négociation fructueuse de cet accord contribuera à créer une nouvelle structure commerciale dans la région, ainsi qu’à intensifier la mondialisation vers la libéralisation et la facilitation des échanges de manière durable.

Particulièrement pour le Vietnam, après la mise en œuvre de l’accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) depuis janvier 2018 et la signature de l’accord de libre-échange Vietnam – Union européenne (EVFTA) en juin 2019, la fin des négociations du RCEP offrira aux entreprises vietnamiennes davantage des opportunités de stimuler les exportations, de participer aux nouvelles chaînes de valeur dans la région et d’accroître l’attraction des investissements étrangers.

NDEL