Dà Nang cherche à attirer davantage d’investissements américains

Mardi, 20 août 2019 à 17:46:59
 Font Size:     |        Print
 

Signature des mémorandums de coopération entre les autorités de Dà Nang et leurs partenaires américains. Photo : Service de promotion des investissements de Dà Nang.

Nhân Dân en ligne - Les entreprises américaines s’engagent à élargir leurs investissements dans la ville vietnamienne de Dà Nang (au Centre), notamment dans les hautes technologies et les technologies de l’information.

Les autorités de Dà Nang viennent de signer avec leurs partenaires américains trois mémorandums de coopération dans le développement des hautes technologies et des technologies de l’information. La signature a eu lieu le 19 août dans la Silicon Valley à l’issue de la table ronde « Dà Nang Business Roundtable », dans le cadre d’une visite de travail aux États-Unis du président du Comité populaire de la ville de Dà Nang, Huynh Duc Tho.

Le premier mémorandum, conclu entre le Comité de Gestion du Parc de hautes technologies de Dà Nang et Ai20X Silicon Valley (un réseau d'experts et d'entreprises de premier plan du secteur des technologies, des techniques de conseil en marque, du conseil en stratégie commerciale et de distribution), vise à créer un nouvel élan au Parc de hautes technologies de Dà Nang.

Le deuxième mémorandum, conclu entre la société de développement du Centre de technologies de l'information centralisé de Dà Nang et la société Meritronics AMT des États-Unis, permettra d’établir la coentreprise Trung Nam Meritronics Technology JSC spécialisée dans les services de production électronique. Cette coentreprise sera installée dans le Centre de Technologie de l'information centralisé.

Le troisième mémorandum, conclu entre la société de développement du Centre de Technologies de l'information centralisé de Dà Nang et Ai20X Silicon Valley, vise à faire dudit centre la Silicon Valley du Vietnam.

Ces trois accords témoignent des efforts conjugués des autorités de Dà Nang pour attirer des investissements étrangers au service du développement des secteurs clés de la ville.

Vue générale de la table ronde « Da Nang Business Roundtable ». Photo : Service de Promotion des investissements de Dà Nang.

La table ronde « Dà Nang Business Roundtable » était une bonne occasion pour les investisseurs américains de se renseigner sur l’environnement d’investissement et d’affaires de Dà Nang.

Selon le président du Comité populaire de la ville de Dà Nang, Huynh Duc Tho, les États-Unis sont actuellement le 3e plus grand investisseur étranger à Dà Nang, avec 63 projets cumulant un fonds de 595 millions de dollars, soit 19% du total des capitaux étrangers versés dans la ville.

Huynh Duc Tho a aussi affirmé la volonté de Dà Nang de créer les meilleures conditions possibles aux entreprises américaines désireuses de sonder les opportunités d’affaires et d’investissement dans la ville, à fortiori dans les technologies de l’information, l’industrie électronique, l’aviation, l’automatisation, l’intelligence artificielle, l’industrie auxiliaire, la santé, l’éducation ou l’immobilier.

Forte de sa stabilité socio-politique et de sa main-d’œuvre jeune, abondante et au coût compétitif, la ville de Dà Nang ambitionne de devenir la destination de premier choix pour les investisseurs étrangers.

Comme 2019 est l'année de promotion des investissements de Dà Nang, les autorités locales ont promulgué de nombreuses politiques privilégiées pour soutenir les milieux d’affaires et le développement du Parc de hautes technologies et du Centre de Technologies de l'information centralisé.

* Pour rappel, en mars dernier, le groupe américain Universal Alloy Corporation Asia Pte. LTD (UAC) et le Comité populaire de la ville de Dà Nang ont mis en chantier une usine de composants aérospatiaux Sunshine, première du genre au Vietnam.

Implantée dans la technopole de Dà Nang, cette usine dispose d’un investissement de 170 millions de dollars et est capable de produire 4 000 des 5 millions de composants d’un avion.

Selon le directeur exécutif de l’UAC, Kevin Loebbaka, une fois mis en service, l’usine va fournir ses produits à des avionneurs de par le monde.

Selon les prévisions, cette usine entrera en service pour la première phase en janvier 2020. En juin 2020, ses premiers composants seront exportés. Sa valeur à l’export pourrait atteindre 25 millions de dollars en 2021, 85 millions de dollars en 2022 et plus de 180 millions de dollars après 2026.

Pour servir l’usine, l’UAC prévoit d'embaucher environ 1 200 employés qualifiés dans les domaines de la mécanique, de l’automatisation, de l’électricité. L’UAC développera la série des entreprises satellites en vue de fournir des services industriels auxiliaires, ce qui nécessitera environ 2 000 travailleurs.

NDEL