Les investissements japonais s’accentuent au Vietnam

Mardi, 20 août 2019 à 15:56:38
 Font Size:     |        Print
 

La société Yamato Industries Vietnam, à 100% capital japonais, dans la zone industrielle Quê Vo, province de Bac Ninh (au Nord). Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Ces cinq dernières années, le Japon s’est trouvé en tête des 115 pays et territoires investissant au Vietnam avec un capital enregistré de près de 8 milliards de dollars, soit 31% du total des investissements directs étrangers au Vietnam.

Les entreprises japonaises ont tendance à déplacer leurs investissements vers les pays d’Asie du Sud-Est et notamment le Vietnam, une destination de premier choix.

Le nombre de nouveaux projets d’investissement direct japonais au Vietnam n’a cessé d’augmenter pour atteindre un niveau record de 630 projets. C’est la même situation pour les projets de capitaux supplémentaires.

Lors de sa récente séance de travail avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam, le gouverneur de la préfecture japonaise d’Ishikawa, Tanimoto Masanori, a affirmé que le Vietnam était une destination idéale pour les investisseurs japonais. Il a aussi cité les résultats d’une récente enquête de sa province selon laquelle plus de la moitié des entreprises d’Ishikawa souhaitent développer leurs activités en Asie du Sud-Est, et au Vietnam en particulier, au lieu de la Chine.

Le Vietnam est doté d'une main-d'œuvre jeune, abondante et hautement qualifiée, a estimé Tanimoto Masanori.

Selon un rapport publié au début de cette année par l’Organisation japonaise du Commerce extérieur (JETRO), 70% des entreprises japonaises ont déclaré vouloir étendre leurs activités au Vietnam, soit une hausse de 10% en glissement annuel. Les localités faisant partie de la région économique de pointe du Sud telles que Hô Chi Minh-Ville, Binh Duong et Dông Nai sont les destinations préférées des investisseurs japonais.

Rien que dans le delta du Mékong, le Japon a injecté l’année dernière plus de 2,2 milliards de dollars dans 169 projets, essentiellement en matière d’agriculture de hautes technologies.

Takimoto Koji, chef du Bureau de représentation de la JETRO à Hô Chi Minh-Ville, a expliqué que les entreprises japonaises appréciaient hautement l’environnement d’investissement et d’affaires au Vietnam et sa stabilité socio-politique.

Il a suggéré au Gouvernement vietnamien d’accélérer la réforme administrative et de continuer à créer les meilleures conditions possibles aux investisseurs étrangers, y compris japonais.

NDEL