Le Vietnam s'engage à faciliter les investissements étrangers

Mercredi, 15 août 2018 à 10:29:59
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (à droite) et le directeur exécutif de PepsiCo pour l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Mike Spanos. Photo : Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, a reçu le 14 août à Hanoi Mike Spanos, directeur exécutif de la société PepsiCo chargé de l’Asie, du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a hautement apprécié la collaboration efficace entre PepsiCo Vietnam et le Ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rurale, notamment dans le cadre du groupe de travail de partenariat public-privé sur les fruits et légumes lancé depuis 2010. Selon lui, ce modèle de coopération a permis d’améliorer les conditions de vie de centaines d’agriculteurs et d’accélérer le développement durable de l’agriculture du Vietnam.

Le chef du Gouvernement a profité de cette occasion pour offrir à Mike Spanos du thé à l’artichaut produit à Dà Lat (province de Lâm Dông, sur les Hauts Plateaux du Centre). Il a appelé PepsiCo Vietnam à étudier la possibilité de créer un nouveau produit à haute valeur ajoutée depuis l’artichaut et de l’introduire dans son réseau de distribution.

Pour sa part, le directeur exécutif de la société PepsiCo, Mike Spanos, a affirmé que le Vietnam figurait parmi les vingt marchés prioritaires du PepsiCo dans le monde et les huit dans la région.

Il a souligné la volonté de son groupe d’investir au Vietnam à long terme dans différents secteurs, à fortiori les boissons et l’agroalimentaire.

Ces cinq dernières années, PepsiCo a injecté au Vietnam plus de 500 millions de dollars et créé environ 3 000 emplois au profit des travailleurs vietnamiens. Ce groupe a bien aidé les agriculteurs vietnamiens à augmenter leur productivité et leurs revenus.

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (à droite) et Sarath Ratanavadi, fondateur et directeur exécutif de la société thaïlandaise Gulf Energy Development. Photo : Trân Hai/NDEL.

* Le même jour, le PM Nguyên Xuân Phuc a travaillé avec Sarath Ratanavadi, fondateur et directeur exécutif de la société thaïlandaise Gulf Energy Development.

Le gouvernement vietnamien s’engage à créer les meilleures conditions possibles aux entreprises étrangères en activité au Vietnam, y compris les Thaïlandais, a confirmé Nguyên Xuân Phuc. Actuellement, la Thaïlande compte 492 projets d’investissement au Vietnam, cumulant un montant total de 10 milliards de dollars, a-t-il fait savoir.

Comme le Vietnam n’encourage pas la production thermoélectrique utilisant du charbon, le chef du gouvernement a proposé à Gulf Energy Development d’investir au Vietnam dans les énergies renouvelables et propres.

Le Vietnam a besoin d’abondantes ressources énergétiques pour accélérer son développement économique, a indiqué Nguyên Xuân Phuc, avant de demander à Gulf Energy Development d’assurer un prix raisonnable et compétitif pour les consommateurs vietnamiens.

Le dirigeant de Gulf Energy Development a de son côté indiqué que son groupe avait commencé à investir au Vietnam avec un projet d’énergie solaire d’une puissance de 100 MW.

Il a affirmé l’intention de son groupe de continuer à investir dans le secteur de l’énergie au Vietnam et d’aider ce dernier à attirer davantage d’investisseurs. Gulf Energy Development est capable de fournir de l'eau chaude ou de l'eau de refroidissement pour la production industrielle, a-t-il ajouté.

NDEL