Hanoï accélère la dématérialisation des factures

Mardi, 25 août 2020 à 14:19:42
 Font Size:     |        Print
 

100 % des entreprises à Hanoi doivent souscrire au système de facturation électronique avant le 30 septembre. Photo : KTDT.

Nhân Dân en ligne - Pour s'assurer que 100 % des entreprises locales souscrivent au système de facturation électronique avant le 30 septembre, date fixée par les dirigeants de Hanoï, le Département de la fiscalité de la ville a pris plusieurs mesures visant à faciliter le processus de dématérialisation des factures.

Le 5 août, Hanoï comptait 112 500 entreprises et organisations ayant souscrits à la facturation électronique, soit 80,2 % du total des entreprises et organisations que compte la ville. À ce jour, plus de 11,4 milliards de factures électroniques ont été émises dont 403,7 millions ont été envoyées. Le nombre d'entreprises utilisant des factures électroniques est actuellement de 58 000.

Le directeur du département de la fiscalité de Hanoi, Mai Son, a déclaré que son agence coopérait avec les fournisseurs de factures électroniques pour soutenir les organisations et les entreprises pendant le processus de souscription au système de factures électroniques.

Mai Son a indiqué que Hanoï avait précédemment organisé une conférence promouvant l'utilisation de la facturation électronique, mais il a également souligné le défi que représente le fait d’inciter les 20 % d’entreprises restantes à opter pour ce système en moins de deux mois.

L'administration fiscale s'est engagée à garantir les conditions les plus favorables aux entreprises utilisant des factures électroniques, a souligné Mai Son.

Selon Mai Son, la facturation électronique est désormais une tendance inévitable pour les entreprises de l'Industrie 4.0, en les aidant à économiser une part importante des dépenses liées aux factures papier, y compris les coûts d'impression, de stockage et de conformité des procédures administratives.

De plus, l'utilisation de la facture électronique est beaucoup plus sûre car toutes les données sont stockées en ligne et le processus d’envoi et de gestion s’effectue par e-mail ou sur des plateformes spécialisées, a déclaré Mai Son. D’ajouter que cela aide les entreprises à retracer rapidement les informations de leurs partenaires commerciaux et l'origine des factures si nécessaire.

Étant donné que la facturation électronique minimiserait les risques de fraude à la facturation et garantirait la transparence, elle devrait contribuer au développement du commerce électronique, tout en maintenant un environnement commercial sain et équitable, a affirmé Mai Son.

Dans le cadre d'un plan national pour le développement du commerce électronique d'ici 2025 publié le 18 mai, le gouvernement vietnamien s'est fixé pour objectif d'atteindre environ 55% de la population faisant des achats en ligne avec une dépense moyenne de 600 dollars par an d'ici 2025.

Les revenus provenant des ventes en ligne de commerce électronique d'entreprise à consommateur, connu sous le nom de commerce électronique B2C, devraient augmenter de 25% par an pour atteindre 35 milliards de dollars américains, ce qui représente 10% du total des ventes au détail de biens et des revenus des services.

Pendant ce temps, le gouvernement s'attend à ce que la part de la population utilisant des services connexes, y compris des services de paiement sans espèce, soit de 50% et de 80% par le biais des services de paiement intermédiaires.

D'ici 2025, 80% des sites de commerce électronique devraient être intégrés aux achats en ligne et 70% fournir des factures électroniques.

NDEL