Le Vietnam partage ses expériences en matière d’audit de la réalisation des ODD

Jeudi, 25 juillet 2019 à 13:00:19
 Font Size:     |        Print
 

La délégation vietnamienne à la Conférence internationale des responsables des institutions d'audit suprême à New York. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le gouvernement vietnamien s’efforce d’insérer les Objectifs de développement durable (ODD) dans les stratégies et plans de développement socio-économique du pays, ainsi que de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour bien réaliser l’Agenda 2030 des Nations Unies.

C’est en ces termes que s’est exprimé l’auditeur général adjoint d’État du Vietnam, Vu Van Hoa, lors de la Conférence internationale des responsables des institutions d’audit suprême tenue les 22 et 23 juillet à New York, aux États-Unis.

S’agissant des efforts du Vietnam dans la réalisation des ODD, l’auditeur général adjoint Vu Van Hoa a affirmé la détermination de son pays à perfectionner ses institutions, ses politiques et ses cadres juridiques relatifs au développement durable, ainsi qu’à renforcer la sensibilisation de la population aux ODD.

Pour la période 2021-2030, le Vietnam s’emploiera à utiliser efficacement les ressources internes et externes pour réaliser les ODD. L’accent sera mis sur la formation de ressources humaines hautement qualifiées, la rechercher et l’application des progrès scientifiques et technologiques ou encore le développement des technologies environnementales et de nouvelles technologies énergétiques, a noté Vu Van Hoa.

Il a aussi souligné le rôle important de l’audit d’État dans l’évaluation de la réalisation des ODD. Selon lui, l’audit d’État a pour fonction d’auditer les activités concernées dans les domaines socio-économiques et environnementaux et de rendre plus transparente la gestion des finances publiques au service de la réalisation des ODD.

Le responsable vietnamien a enfin appelé les institutions suprême du monde entier à promouvoir leur coopération tant au niveau bilatéral que multilatéral dans l’audit des questions concernant le développement durable.

Placée sous les auspices du Département des affaires socio-économiques des Nations Unies (UNDESA) et de l'Initiative de développement de l'Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle, la conférence a attiré la participation d’environ 150 délégués.

L’événement de deux jours a permis aux responsables des institutions suprême de partager leurs expériences en matière d’audit de la mise en œuvre des ODD et de relever les défis auxquels leurs pays doivent faire face dans ce processus.

NDEL