Favoriser l’accès des PME au financement bancaire

Jeudi, 06 juin 2019 à 09:13:28
 Font Size:     |        Print
 

Les PME représentent 97% du nombre total des entreprises vietnamiennes. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le gouvernement vient d’adopter l’arrêté 39/2019/ND-CP sur l’organisation et les activités du Fonds pour le développement des petites et moyennes entreprises.

L’arrêté 39/2019 du gouvernement concrétise l’article 20 de la loi sur l’assistance aux petites et moyennes entreprises (PME). Ainsi, l’octroi de crédits à taux d’intérêt préférentiel en faveur des PME aura officiellement un cadre juridique. L’arrêté entrera en vigueur le 1er juillet 2019.

Les PME représentent actuellement 97% des entreprises en activité au Vietnam, 45% du PIB national, 31% des recettes budgétaires publiques et emploient plus de 5 millions de salariés. Toutefois, les encours de crédit aux PME ne représentent que 22-25% du total des crédits en cours. Or, leurs accès à d'autres sources de financement sont limités. Cependant, environ 60% d’entre elles font face à des problèmes de trésorerie, à hauteur d'environ 21 milliards de dollars. Les PME rencontrent beaucoup de difficultés dans l'accès aux prêts bancaires, bien que le Viet Nam se classe 29e parmi les 190 pays et territoires du classement mondial en termes d'accès au crédit.

En vertu de l’arrêté gouvernemental 39/2019, le Fonds pour le développement des PME est créé par le Premier ministre. C’est une caisse d’État hors du budget étatique. A but non-lucratif, le Fonds opère selon le modèle de l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) dont 100% du capital social est détenu par l’Etat. Ce fonds est doté d’un capital statutaire de 2.000 milliards de dôngs au minimum.

Les crédits sont fournis sous deux formes, soit directement du fonds aux entreprises, soit indirectement par le biais des banques commerciales. Le délai de remboursement maximum est de 7 ans. La limite tolérée de chaque prêt ne doit pas dépasser 80% du montant de l’investissement dans le projet à financer et 15% du capital du Fonds. Le taux d’intérêt préférentiel du fonds ne vaut que 80% de celui appliqué par les banques commerciales étatiques. Le Fonds accorde une large priorité aux start-up et aux entreprises intervenant dans l’industrie auxiliaire.

En outre, le Fonds pour le développement des PME va également gérer les autres sources de fonds en faveur des PME (aides internationales, participations privées).

CVN/NDEL