De belles perspectives s’ouvrent à la coopération Vietnam-Maroc dans le secteur bancaire

Jeudi, 19 juillet 2018 à 17:41:56
 Font Size:     |        Print
 

La vice-gouverneure de la BEV, Nguyên Thi Hông (à droite), et l’ambassadeur marocain au Vietnam, Azzeddine Farhane, le 19 juillet à Hanoi. Photo : NHNN.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et le Maroc disposent de grands potentiels pour promouvoir leur coopération dans le secteur bancaire, notamment dans les paiements ou les transferts de devise internationale.

C’est ce qu’a déclaré la vice-gouverneure de la Banque d’État du Vietnam (BEV), Nguyên Thi Hông, en recevant ce jeudi à Hanoi l’ambassadeur marocain au Vietnam, Azzeddine Farhane.

Nguyên Thi Hông a hautement apprécié les bons résultats de la 4e session du Comité mixte Vietnam-Maroc tenue en avril dernier à Hanoi. Elle s’est réjouie de la croissance remarquable des échanges commerciaux entre les deux pays ces dernières années.

La vice-gouverneure de la BEV a plaidé pour le renforcement de la coopération bilatérale dans le secteur bancaire. Elle a jugé nécessaire d’établir des canaux d'échange d'informations communs sur le marché financier afin de resserrer les liens entre les banques commerciales et les entreprises des deux pays. Cela, selon elle, contribuera également à renforcer de nouveau les relations bilatérales dans le commerce et l’investissement.

La responsable vietnamienne a aussi proposé à l’ambassadeur marocain de promouvoir davantage la coopération entre les banques centrales des deux pays.

Pour sa part, l’ambassadeur marocain Azzeddine Farhane a constaté avec joie que les relations économiques Vietnam-Maroc avaient connu ces derniers temps des progrès remarquables. Il a par ailleurs souligné les nouvelles perspectives de la coopération bilatérale dans la banque, la finance, le commerce et l’investissement.

Le Maroc prend toujours en haute estime ses relations avec le Vietnam, une porte d’entrée importante pour le Maroc à l’ASEAN, a affirmé l’ambassadeur Azzeddine Farhane.

Il a enfin suggéré aux banques centrales des deux pays de multiplier les échanges de délégations et les partages d’informations et d’expériences en matière bancaire.

NDEL