La Russie est un marché potentiel pour les pamplemousses vietnamiens

Jeudi, 05 novembre 2020 à 14:10:39
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : https://congthuong.vn/

Nhân Dân en ligne – Le Vietnam est l’un des premiers fournisseurs de pamplemousses en Russie. Au cours des huit premiers mois de 2020, la Russie a importé 19 tonnes de pamplemousses pour une valeur de 71 000 dollars, soit une hausse de 683,2 % en volume et de 355,9 % en valeur, en glissement annuel.

Les opportunités d’exportation des pamplemousses vers la Russie sont nombreuses, car ce pays a une forte demande en fruits tropicaux.

En octobre, les crues historiques qui ont ravagé le Centre et la pandémie de COVID-19 ont sévèrement affecté la filière des fruits et des légumes. Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, les exportations des fruits et des légumes vietnamiens ont atteint 230 millions de dollars en octobre, soit une baisse de 3,2 % par rapport au mois de septembre et une baisse de 22,2 % par rapport au mois d’octobre de 2019.

Au cours des huit premiers mois de 2020, la Russie a importé 71 600 tonnes de pamplemousses frais, pour une valeur de 57 millions de dollars (soit -17,1 % en volume et -18,5 % en valeur, en glissement annuel). Le prix à l’importation pour les pamplemousses frais était de 796,3 dollars par tonnes (-1,7 %). Cependant, les importations de pamplemousses depuis le Vietnam ont connu une augmentation considérable en atteignant 19 tonnes, pour une valeur de 71 000 dollars (soit +683,2 % en volume et +355,9 % en valeur).

Auparavant, la Chine était le premier exportateur de pamplemousse pour le marché russe, avec environ 5 000 conteneurs par an. Mais en 2020, la Russie s’est tournée vers d’autres fournisseurs tels que la Thaïlande, le Myanmar, la Malaisie et le Vietnam. Ses importations de pamplemousses frais depuis la Chine sont descendues à 17 300 tonnes, pour une valeur de 13,9 millions de dollars (soit -63,4 % en volume et -62 % en valeur). Les pamplemousses chinois ne représentaient que 24,2 % des importations totales de pamplemousses, contre 54,8 % au cours de huit premiers mois de 2019.

Depuis le milieu du mois d’octobre, le Chili a officiellement autorisé l’importation des pamplemousses vietnamiens. Les fruits seront irradiés avant d’être expédiés vers ce marché.

L’Union européenne a également autorisé l’importation des pamplemousses vietnamiens selon l’Accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA).

À la fin de 2020, les pamplemousses vietnamiens obtiendront l’autorisation d’être importés aux États-Unis.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: