Le Vietnam, une destination prometteuse en Asie du Sud-Est pour les entreprises allemandes

Vendredi, 07 octobre 2016 à 17:59:36
 Font Size:     |        Print
 

Wolfgang Manig, Ambassadeur adjoint d'Allemagne au Vietnam. Photo: VGP.

Nhân Dân en ligne - Le fait que Vietnam est un des marchés les plus attrayants pour les entreprises allemandes et la création future d’une Chambre du Commerce et de l’Industrie (GVCIC) réunissant des entreprises des deux pays permettront à renforcer les coopérations bilatérales. C'est ce qu'a déclaré Wolfgang Manig, ambassadeur adjoint d'Allemagne au Vietnam, lors d’une interview qu’il a récemment accordée au journal vietnamien Dâu tu (L’Investissement).

L’Allemagne est actuellement le partenaire commercial européen le plus important du Vietnam, toujours selon lui. Une fois que l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européen auront entré en vigueur en 2018, la création d’une GVCIC permettra d’approfondir les relations commerciales bilatérales et d’attirer davantage des investissements allemands vers le Vietnam, a-t-il remarqué.

L’idée de fonder d’une GVCIC est survenue en octobre 2011, l’année où le Vietnam et l’Allemagne ont établi leur partenariat stratégique. Les deux parties souhaitent que cet organe futur permettra aux entreprises tant vietnamiennes qu’allemandes d’identifier leurs prospects et partenaires potentiels ainsi que de se renseigner sur les conditions d’accès au marché et d’implantation locale.

La différence majeure entre la GVCIC et d’autres organes allemands chargés du développement international des entreprises qui sont présents au Vietnam, dont la Délégation de l’Industrie et du Commerce de l’Allemagne au Vietnam (Delegate of German Industry and Commerce in Vietnam, GIC) et l’Association d’affaires de l’Allemagne au Vietnam (German Business Association in Vietnam, GBA), c’est que les prestations de la GVCIC ne se limiteront pas à des entreprises allemands. En effet, elle mettra également à la disposition des entreprises vietnamiennes de multiples services pour soutenir leur croissance.

Actuellement, la GBA n’offre ses services d’appui qu’aux entreprises allemandes qui s’implantent au Vietnam. De son côté, la GIC ne propose que certains services parcimonieux concernant la prospection du marché. Pour renforcer les investissements et les échanges commerciaux bilatéraux, il est ainsi nécessaire d’établir une GVCIC sur la base d’une fusion de deux organes que sont la GBA et la GIC.

Le Gouvernement allemand donne normalement son feu vert à la création des chambres de commerce et d’industrie à l’étranger s’il juge que les relations d’investissement et de commerce entre l’Allemagne et cet autre pays sont considérables, a ajouté Wolfgang Manig. La GVCIC, en réalité, n’aura pas pour cible l’accroissement des investissements bilatéraux. Elle aura vocation à accompagner les entreprises dans leur secteur d'activité en leur fournissant des prestations d'études et de développement commerciale nécessaires, fiables et efficace, ce qui permet de stimuler les investissements.

«Pour les investisseurs allemands, le Vietnam est considéré comme une des destinations les plus prometteuses en Asie du Sud-Est», a constaté Wolfgang Manig.

NDEL